06 janvier 2018

Nougat glacé...

Coucou !

Aujourd'hui je vous présente notre dessert du réveillon : du nougat glacé ! C'est Mi Mazon, une fidèle lectrice qui m'a donné sa recette. Et bien c'est vraiment trop bon !!!! Pas trop sucré, léger, rafraîchissant, bref c'est un dessert idéal après un repas riche. La recette semble longue mais encore une fois, je vous détaille tout ! En plus on utilise aussi bien les blancs que les jaunes d'oeufs et c'est bien pratique.

Chez moi, nous ne sommes pas de grands fans de miel, j'ai donc choisi de réaliser cette glace avec du miel de fleurs d'orangers, mais pour ceux qui l'adorent, il ne faut pas hésiter à en prendre un fort comme du châtaignier, sapin,... un foncé en somme.

Pour le pralin, je vous conseille fortement de le faire vous-même, c'est très rapide à faire et bien meilleur. Les morceaux de fruits secs seront plus gros qu'avec un du commerce et vous pouvez faire votre mélange : amandes / noisettes / pistaches / macadamia...

ATTENTION : il faut préparer ce dessert 1,5 jours avant, il nécessite au moins 24 heures de congélation ! Cette glace fond très vite.

nougatglace02

Pralin maison

Ingrédients :

  • 150 g de fruits secs (amandes, noisettes,...) ou un mélange
  • 60 g de sucre en poudre

Préparation :
J'ai utilisé un mélange de 75 g de noisettes et 75 g de pistaches. Attention lorsqu'on utilise de la pistache, elle se torréfie plus vite que les autres fruits secs, il faut la mettre dans la poêle qu'une fois le caramel bien fondu.

Couper les fruits secs en 4 pour avoir de beaux morceaux ni trop gros ni trop fins. Verser dans une poêle anti-adhésive (à part la pistache) avec le sucre en poudre. Ne pas cesser de remuer à feu moyen. Au départ, le sucre va faire comme du sable autour des noisettes, puis va fondre, à ce moment, y ajouter la pistache. Remuer jusqu'à ce que chaque morceau soit enrobé de caramel doré. Verser le tout sur une feuille anti-adhésive en évitant de faire de gros blocs. Laisser refroidir.

Une fois froid, concasser légèrement et réserver jusqu'à utilisation.

Nougat glacé
grand moule 30x12 cm, 10 personnes au moins !

Ingrédients :

  • 4 oeufs moyens (J+B)
  • 40 g de sucre en poudre
  • 125 g de miel de qualité, de fleurs d'orangers pour moi
  • 40 cl de crème liquide entière (pas moins de 30%)
  • 100 g de fruits confits, écorces d'oranges confites maison pour moi
  • 150 g de pralin
  • pour le coulis (pour 5 parts) : 2 gros fruits de la passion et 1/2 petite boîte de mangues au sirop

nougatglace03

Préparation :
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Faire blanchir les jaunes avec le sucre en battant au moins 5 minutes. Le mélange doit doubler de volume.

Essuyer un saladier et les fouets avec du papier absorbant imbibé de jus de citron ou de vinaigre afin d'éliminer d'éventuelles traces de gras, ce qui nuirait à la réussite de la meringue.

Dans une casserole faire fondre le miel à feu doux-moyen mais sans le faire caraméliser.

Pendant ce temps, dans le saladier nettoyé fouetter au batteur électrique à haute vitesse, les blancs d'oeufs. Il faut que les blancs soient fermes dès que le miel est fondu. Il faut tout synchroniser.

Une fois le miel opérationnel, réduire la vitesse du fouet tout en versant en mince filet le sirop chaud (attention aux brûlures) en évitant la paroi du bol et le fouet.Quand le sirop est bien incorporé, continuer de battre à vitesse maximale environ 5 minutes, puis plus faiblement jusqu'à refroidissement. La meringue devient onctueuse, épaisse, blanche et brillante.

nougatglace01

Mettre un saladier avec les fouets du batteur au congélateur, et la crème au frigo. Monter la crème liquide en chantilly ferme mais pas trop dans le saladier qui était au froid.

Avec un fouet à main (pas le batteur) prendre un peu de chantilly et la mélanger délicatement dans le saladier avec les jaunes battus. Le refaire encore une fois, puis verser la moitié de cette préparation dans la chantilly, incorporer délicatement toujours avec le fouet (mais sans fouetter). Puis avec une maryse, racler les bords et le fond pour être sûr(e) de l'homogénéité. Verser enfin la seconde moitié dans la chantilly en mélangeant toujours délicatement.

De la même façon y incorporer la meringue, toujours avec beaucoup de précaution !

Enfin, ajouter les fruits confits coupés en petits dés et le pralin. Mélanger délicatement.

Chemiser un grand moule à cake (ou 2 suivant la taille) avec de la cellophane. Y verser la préparation (ou éventuellement dans des moules en silicone) puis direction le congélateur pour 24h.

Servir avec du coulis de fruits. Pour moi mangue / passion : mixer la pulpe de 2 fruits de la passion, puis filtrer pour enlever les pépins. Y ajouter le contenu de 1/2 boîte de mangues au sirop, bien égouttés. Mixer encore. C'est prêt !

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

Posté par lilouina à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


05 juillet 2015

Magrets de canard à la sauce au miel...

Coucou !

Me revoilà avec une recette salée hihi, c'était délicieux et bien parfumé ! La recette vient du livre "200 recettes en moins de 20 minutes" chez Marabout, trouvée dans un magazine. Il s'agit de magret de canard à la sauce au miel.

J'ai testé avec la maïzena et franchement je pense que sans c'est mieux car ça gélifie trop en refroidissant. Je n'avais qu'un gros magret de presque 400g donc j'ai allongé les temps de cuisson et c'était parfait ! Nous n'aimons pas du tout la viande saignante, c'est à point ou rien lol.

Magrets de canard à la sauce au miel
4 personnes

Ingrédients :

  • 4 magrets de canard (environ 200 g chacun)
  • 3 càs de miel doux
  • 100 ml d'eau
  • 50 ml de vinaigre blanc
  • zestes de 1 citron vert
  • 75 ml de jus de citron vert
  • 100 ml de bouillon de poulet
  • 1 càs de gingembre frais râpé
  • 1/2 càc de fécule (c'est mieux sans)
  • 1 càs d'eau
  • sel et poivre

Préparation :
Préchauffer le four à 200°C.
A l'aide d'un bon couteau, entailler la peau de chaque magret. Saler et poivrer, puis "masser" la viande pour bien répartir l'assaisonnement.

Cuire les magrets côté peau dans une poêle (à fond épais) bien chaude environ 3 mn. Plus les magrets sont gros, plus le temps de cuisson est long.

Ensuite mettre la viande dans un plat allant au four, toujours côté peau vers le fond, mais garder la poêle, elle servira pour la sauce. Badigeonner chaque morceau avec un peu de miel. Enfourner 5 mn environ.

Sortir le plat du four puis le réserver 3 mn le temps que la viande repose un peu.

Dans la poêle du début, jeter la graisse puis porter à ébullition l' eau, le vinaigre blanc, les zestes, le jus de citron vert, le bouillon le gingembre et 2 càs de miel (vu qu'une partie à servi à enduire la viande). Cuire 5 mn. Pour épaissir, délayer la fécule dans 1 càs d'eau puis ajouter à la sauce, remuer et laisser épaissir.

Couper des tranches en biais dans la viande, napper de sauce. Servir avec l'accompagnement de son choix.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

Posté par lilouina à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 août 2014

Briochettes aux pépites de chocolat...

Coucou !

Comme vous pouvez vous en douter, je ne suis pas fan des produits "industriels" certes, de temps en temps ça dépanne bien mais c'est vraiment pleins de cochonneries ! Je cherche donc à faire au maximum du maison, au moins on sait ce que ça contient. Pour cette fois, j'avais envie de briochettes aux pépites de chocolat donc par exemple doo wap dans le commerce. J'ai trouvé la recette sur le blog "Marrakech Délices" ICI que j'ai légèrement modifiée au niveau du sucre pour y incorporer un peu de miel.

L'eau de fleur d'oranger est facultative, ici elle est très peu dosée, on la sent à peine. Bien entendu on peut varier le chocolat : noir ou lait ou blanc.

Surtout, il faut que tous les ingrédients soient à température ambiante, c'est important !

Briochettes aux pépites de chocolat
12 pièces ou 24 petites

Ingrédients :

  • 190 g de lait ou d'eau à peine tiède (19 cl) ou 200 g si on n'utilise que du sucre, donc sans miel
  • 1 càs d'eau de fleurs d'oranger - facultatif
  • 8 g de levure de boulanger sèche (1 sachet) ou 20 g  de fraîche
  • 500 g de farine T45 ou 55
  • 30 g de sucre en poudre
  • 45 g de miel liquide (acacia ou toutes fleurs) ou 70 g de sucre en poudre
  • 1/2 càc de sel (environ 4g)
  • 2 œufs moyens à température ambiante
  • 100 g de beurre ramolli en morceaux à température ambiante
  • 150 à 200 g de pépites chocolat noir
  • 1 jaune d'oeuf ou un peu de lait sucré pour la dorure
  • du sucre glace et de l'eau ou du sirop d'érable pour le brillant

Préparation :
La première étape à faire quel que soit le mode de préparation choisi est de mettre la levure dans le lait (ou eau) tiède (SURTOUT PAS TROP CHAUD !), l'eau de fleurs d'oranger et le miel. Couvrir et laisser reposer environ 10 min.

Préparation à la main ou au robot :
Dans un saladier ou le bol d’un robot, mélanger la farine, le sucre et le sel.

Faire un puits au milieu, y verser les œufs battus et le lait avec la levure. Rajouter un peu de farine ou de lait si besoin. Commencer à mélanger. Quand la pâte devient difficile à travailler, incorporer le beurre.

Bien pétrir pour que le beurre soit complètement absorbé par la pâte. Penser à bien ramasser toute la pâte avec une maryse pour le bol du robot. La pétrir (toujours à vitesse moyenne) soit 20 min à la main, soit 5 min à vitesse lente au robot puis 10 min à vitesse moyenne pour qu’elle devienne souple, lisse, brillante et élastique.

(*) Taper la pâte plusieurs fois sur le plan de travail pour enlever le surplus d'air. Puis la rouler en boule avant de la mettre dans un grand saladier, couvrir de cellophane et laisser reposer environ 1h30, le temps qu'elle double de volume. [Pour des arômes plus développés, entreposer au réfrigérateur minimum 6h, mais c’est bien meilleur toute une nuit, ça facilite le façonnage.]

Après ce repos, verser le pâton sur un plan de travail très très peu fariné. Couvrir avec un torchon propre et laisser se détendre 15 min.

Dégazer la pâte et l'aplatir grossièrement. Verser les pépites de chocolat au centre puis refermer la pâte et la rouler en boudin pour répartir le chocolat.

Couper ce boudin en morceaux de même taille. Pour le nombre tout dépend de ce qu'on veut : petites brioches ou grosses brioches. Façonner des boules. Les poser au fur et à mesure sur la plaque pâtissière recouverte de papaier cuisson, en espaçant bien et en quinconce.

Couvrir avec un torchon propre. Laisser lever 1h30 à 2h à l'abri des courants d'air. Les boules doivent doubler de volume.

Préchauffer le four à 165°C  et 180°C pour la version sans miel.

Etaler délicatement avec un pinceau sur toute la surface des brioches 1 jaune d'œuf battu avec quelques gouttes de lait ou du lait un peu sucré.

Enfourner pour environ 20 à 25 min. Mais attention !!! Il faut surveiller, dès qu'elles sont dorées et dodues il faut les sortir. Dès la sortie du four, badigeonner d'un mélange d'eau et de sucre glace, ou de sirop d'érable pour faire briller.

Laisser refroidir sur une grille, à l'abri des courants d'air.

CONSERVATION : les emballer individuellement dans de l'alu, et pour les congéler, les mettre dans des sacs congélation.

Préparation à la MAP :
Enlever le bol à pain de la machine. Y verser le lait avec la levure. Saupoudrer la farine de façon à bien recouvrir l’eau.

Ajouter le sucre dans un coin du bol, le sel dans un autre coin et les œufs battus dans un autre aussi.

Remettre le bol en place dans la machine.

Sélectionner le programme "pâte seule". Au bout de 5 minutes, y ajouter le beurre. Vérifier la consistance de la pâte qui doit être légèrement adhérente mais pas collante.

Ajuster si besoin soit en farine, soit en eau, AVANT la phase de repos !
Quand le programme est fini, reprendre au stade marqué de (*).

N'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez...

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

24 avril 2014

Pâte de spéculoos maison...

Coucou !

Je ne sais pas vous, mais moi j'ADORE la pâte de speculoos, c'est trop trop bon. J'ai décidé d'en faire moi-même à la maison. La recette vient de la toile, on la trouve partout mais comme je n'ai plus de miel, j'ai utilisé mon glucose. Pour les quantités, il faut faire attention pour le lait concentré car ça va dépendre de l'absorption des biscuits et donc de l'humidité.

Le fait maison est moins sucré que l'original je trouve, en plus on peut faire la consistance que l'on veut et doser la puissance des épices. A manger à la petite cuillère, à tartiner ou cuisiner, bref régalez-vous !

C'est une recette idéale pour recycler les biscuits ramollis, il suffit de les passer au four pour les assécher, de laisser refroidir et mixer, on peut varier les gâteaux aussi comme les petits beurre.

Pâte de speculoos maison
1 pot

patespe04

Ingrédients :

  • 200 g de speculoos maison (ou du commerce)
  • 10 à 15 cl de lait concentré non sucré
  • 1 càs bombée de miel solide - glucose pour moi
  • 1/2 càc de cannelle en poudre ou épices à speculoos

patespe02

Préparation :
Casser le biscuits à la main dans le bol du mixer. Verser le miel, les épices. Commencer à mixer puis verser au fur et à mesure le lait concentré non sucré jusqu'à la consistance désirée. Ma pâte est un peu liquide, c'est pour pouvoir tartiner facilement des crêpes.

patespe01

Je conseille vraiment l'ajout d'épices car le goût s'atténue avec le lait.

patespe03

Pour ceux qui ne veulent pas de morceaux, passer au tamis avant de mettre en pot. Conserver au frigo. Attendre 4h avant de déguster.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

24 novembre 2013

Roses coco caramel...

 

Coucou !

Alors cette recette date d'un bon moment lol, au moins une bonne année ! Mieux vaut tard que jamais lol. Traditionnellement cette pâtisserie orientale est à la poudre d'amande, mais moi j'ai opté pour de la coco et du caramel. C'est super bon et très joli, enfin ce n'est que mon avis. Ces petits gâteaux ne sont pas difficiles à réaliser, juste un peu long.

J'ai fouiné de long en large la toile pour trouver une recette, au final j'en ai mixé beaucoup et remplacé des ingrédients aussi. Il y a aussi des pas à pas en photos. Vous allez voir que moi j'ai préféré faire des ronds de différentes tailles et mettre des dragées dedans. Par contre je ne me souviens plus combien de pièces j'ai obtenu... Ma recette sera aussi sur le blog gourmandises orientales.

Roses coco caramel

roses07

Ingrédients :
Pour la pâte :

  • 150 g de farine
  • 1/2 càs de sucre en poudre
  • 1 petite pincée de sel
  • vanille ou autre épice
  • 45 g de beurre fondu
  • 30 g d’eau + eau de fleur d’oranger
  • colorant - rose et vert pour moi

Pour la farce :

  • 125 g de noix de coco râpée (d’amande en poudre pour la version classique)
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 pincée gomme arabique - facultatif
  • 1/2 càs d'éclats de caramel ou zeste d’orange ou vanille ou chocolat
  • 1/8 càc de cannelle ou cardamome - facultatif
  • 1/2 càs pleine de beurre fondu (10 ml)
  • 1/2 càs d’eau de fleur d’oranger (10 ml)

Préparation :
Pour la pâte, mélanger la farine, le sucre, le sel et la vanille dans un saladier.
Ajouter le beurre fondu puis l’incorporer rapidement à la farine du bout des doigts, en sablant, pour obtenir comme de la semoule grossière.

Faire un puits, y verser petit à petit un mélange d’eau et d’eau de fleur d’oranger. Pour des fleurs avec 1 seule couleur, incorporer dès maintenant le colorant mais pour plusieurs couleurs, attendre la fin. Mélanger la pâte en commençant par le milieu et en pétrissant pour obtenir une pâte lisse et souple mais non collante. En prélever une petite partie, la colorer en vert, pour faire le dessous de la rose, et colorer l'autre partie en rose par exemple.
Former deux boules avec la pâte. Les filmer, puis les  laisser reposer au frais au moins 1h, avant utilisation, mais 3h c’est mieux.

Pour la farce, torréfier légèrement la coco (ou l'amande) dans une poêle sur feu très doux ce qui renforce le goût, comme pour les macarons. Mettre à refroidir dans une grande assiette.

Dans un saladier, mélanger la coco (refroidie), le sucre en poudre, la gomme arabique, les éclats de caramel (ou autre) et les épices (si on en met). Incorporer le beurre fondu puis de l’eau de fleur d’oranger petit à petit en travaillant bien la pâte, jusqu'à obtenir une pâte maniable et ferme.

roses04

Pour le montage, abaisser d’abord au rouleau la pâte rose (celle des fleurs) puis à la machine à pâte pour qu’elle soit fine et régulière.
Découper de petits ronds de pâte à l’aide d’un emporte-pièce de 4cm de diamètre environ ou d'un petit verre. Pour un résultat plus joli, faire des ronds de taille différentes. Utiliser l'emporte pièce calyx pour faire le dessous vert de la rose, bon ici, je ne l'avais pas encore, j'avais fait à l'arrache au couteau mdr.

roses01

Aligner en chevauchant légèrement 4 à 5 pétales (ronds) du plus grand au plus petit, puis disposer au centre un boudin de farce à la coco en le pressant légèrement pour le coller. Il ne doit pas être trop épais.
Enrouler l’ensemble sur lui même en commençant par le disque le plus petit.

roses02

Couper en 2 au centre pour obtenir 2 fleurs. Réarranger la base coupée en y mettant le calyx vert et les pétales pour façonner une belle rose. Les disposer au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte.

roses03Enfoncer éventuellement une amande (ou dragée) au centre de chaque fleur pour faire le cœur.

Laisser reposer 2h pour que la pâte soit sèche au toucher ce qui permet une meilleure tenue et une couleur résistant mieux à la cuisson.

Préchauffer le four à 180°C.

Enfourner et faire cuire de 15 à 20 min. Les gâteaux doivent être à peine blonds dorés.

A la sortie du four, les tremper vite fait dans un mélange de miel fondu et d’eau de fleur d’oranger mais sans les laisser longtemps.

Laisser refroidir et égoutter complètement sur une grille. Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu avec du sulfu entre chaque pour qu'elles ne collent pas entre elles.

Servir après avoir disposé dans des caissettes et ajouté éventuellement un peu de brillant alimentaire.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

Posté par lilouina à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


29 mai 2013

Beignets au fer (au cacao)...

Coucou !

Aujourd'hui je vous présente une recette super simple, rapide et bonne. C'est un grand classique notamment au maghreb. J'ai testé la recette ICI de mon amie Oumleïla du joli blog "Halawiyat maghribiya". La seule chose, c'est qu'il faut bien entendu des fers à beignets. Moi j'ai choisi les fleurs, traditionnellement ces beignets sont miellés mais j'ai simplement saupoudré de sucre glace et parfumé la pâte au cacao. Miam, c'est trop bon !

Beignets au fer (au cacao)
environ 10 fleurs

beignetsfer01

Ingrédients :

  • 1 oeuf moyen
  • 1 càs de farine (13 g)
  • 1 càs de maïzena (12 g)
  • 1 càc de cacao amer en poudre, ma touche perso (facultative)
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc pas trop pleine de sucre pour des beignets sont miel
  • huile pour la friture
  • sirop de miel, recette ici mais sans l'orange

Préparation :
Dans un saladier profond et étroit, fouetter l'oeuf au moins 5 à 10 min pour le faire mousser. Incorporer délicatement la farine, maïzena et cacao. Finir par le sel et le sucre. La pâte ressemble à une pâte à crêpe épaisse. Couvrir et laisser reposer 1h ou pour les plus pressé, le temps que l'huile chauffe.

Faire chauffer de l'huile dans une casserole ou dans une friteuse avec le fer à l'intérieur, cette opération permet au fer de monter en température aussi.

beignetsfer00

Une fois l'huile à bonne température, ôter le fer et le poser sur un papier absorbant pour enlever l'huile, en prenant soin de ne jamais toucher le fer sinon c'est brûlure assurée ! Poser donc le sopalin sur une surface qui ne craint pas la chaleur.

Puis tremper délicatement et pas entièrement le fer chaud dans le bol de pâte, car elle ne doit pas recouvrir le fer sinon le beignet ne se détachera pas par la suite. Et plonger le fer dans le bain d'huile. Au bout de quelques secondes le beignet se détache tout seul. Le retourner puis une fois cuit, l'égoutter sur du papier absorbant. Le plonger immédiatement dans du sirop de miel mais sans laisser tremper, égoutter... ou saupoudrer de sucre glace.

Recommencer jusqu'à épuisement de la pâte. Servir aussitôt.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

04 mai 2013

Roulés de jambon (de poulet) au comté...

Coucou !

Je vous présente une petite recette super facile à faire et très bonne avec une touche asiatique. Elle vient du magazine "Cuisine conviviale" n°27 (août - septembre 2009). On peut servir ces bouchées soit en entrée avec une salade, soit en apéro sur des pics...

Il faut juste prévoir un temps de repos de 30 min. Bien entendu vu que c'est gras, il ne faut pas en abuser non plus hihi... Sur les photos il n'y en a que 4 et non 6 ayant fait avec mes restes lol. Bon, trève de blabla, voici la recette.

Roulés de jambon (de poulet) au comté
3 personnes

jamcomte02

Ingrédients :

  • 2 càs de sauce soja
  • 1 càs pas trop pleine de miel
  • 3 tranches de jambon (de poulet)
  • du comté
  • poivre

Préparation :
Dans un bol, bien mélanger la sauce soja et le miel.
Couper chaque tranche de jambon en 2 dans son milieu.
Généralement les blocs de comté font environ 8 cm de largeur. Couper dans le fromage 3 grosses tranches de 1,5 cm de large sur 8 cm de long. Recouper en 2 dans l'épaisseur chaque tranche pour obtenir 6 bâtonnets.

jamcomte01

Poser un bâton de fromage sur une demie tranche de jambon et rouler. Le faire jusqu'à épuisement des ingrédients.
Passer chaque roulé dans la sauce au soja et miel puis disposer dans un plat allant au four. Laisser reposer 30 min.

Préchauffer le four à 210°C. Poivrer selon goût mais ne pas saler, la sauce soja l'est assez, de même que le jambon et le fromage. Enfourner 10 min, en retournant les roulés à mi-cuisson.

Servir immédiatement.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

Posté par lilouina à 13:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 avril 2013

Les pyramides aux noix...

Coucou !

Aujourd'hui c'est pâtisserie orientale looool. Il s'agit des pyramides aux noix. Elles sont super bonnes, fondantes et croquantes. Je suis partie d'une recette trouvée dans le livre "Gâteaux Tounsi, en décoration florale 1" chez Editions la plume. J'ai changé quelques proportions comme le sucre (il y en avait beaucoup trop à mon goût)... je vous donne avec mes proportions.

Pour faire la poudre de noix, il suffit de mixer des cerneaux de noix ou plus simple encore, de les râper à la moulinette à fromage, vous savez, ce qu'utilisaient nos grands-mère pour le fromage, on tourne la manivelle et hop c'est fait en quelques secondes et peu de vaisselle hihi...

Pour la déco, je suis tombée en panne de noix, car ça en demande beaucoup, environ 5 à 6 cerneaux par gâteau !!! J'ai donc fini au glaçage avec le reste de blanc d'oeuf et une pointe de café.

Les pyramides aux noix
36 pièces

pyramidesnoix03

Ingrédients :

Pour les gâteaux :
  • 300 g de poudre d'amande
  • 200 g de poudre de noix
  • 125 g de sucre en poudre
  • 1 càc de vanille liquide ou en poudre
  • 2 oeufs moyens

Pour la déco :

  • 1 à 2 blancs d'oeufs moyens
  • sucre glace tamisé
  • 1 càc d'huile neutre ou de beurre mou
  • colorant au choix - ici le café pour moi
  • arôme au choix : une pointe de café soluble
  • des cerneaux de noix en grande quantité
  • sirop de miel, recette ici mais sans l'orange
  • eau de fleur d'oranger

Préparation :
Pour renforcer le goût des amandes et noix, torréfier légèrement les poudres dans une poêle sur feu très doux, comme pour les macarons. Mettre à refroidir dans une grande assiette.

pyramidesnoix04

Dans un saladier, mélanger les poudres d'amande et de noix (refroidies), le sucre en poudre et la vanille. Dans un bol, casser et battre à la fourchette les oeufs. Les incorporer petit à petit en travaillant bien la pâte, jusqu'à obtenir une pâte maniable et ferme. Filmer la boule de pâte et laisser reposer 2h au frais.

Préchauffer le four à 160°C. Mettre une feuille de papier sulfurisé sur la plaque pâtissière.

Façonner la pâte en pyramides. Pour cela soit faire des boulettes de même taille puis donner la forme d'un cône à la main, soit utiliser un petit ustensile super pratique conçu au départ pour faire des cake pops hihi. Il suffit de faire un cône grossier à la main puis de mettre dans le moule, de le fermer, de le rouvrir et hop, la forme est parfaite. Ca se décolle tout seul du moule. L'essentiel étant que tous les gâteaux aient la même taille pour une cuisson homogène.

pyramidesnoix01

Les disposer au fur et à mesure sur la plaque pâtissière préparée précédemment. Pour la déco avec des noix, une fois les pyramides façonnées, tremper des cerneaux de noix dans du blanc d'oeuf puis en recouvrir les gâteaux : 4 pour la base et 1 ou 2 (cassés) pour la pointe.

Enfourner et cuire de 10 à 15 mn (selon la taille) à 160°C. Les gâteaux doivent être à peine dorés, presque blancs, sauf la pointe qui sera plus foncée car plus fine. Laisser refroidir sur une grille.

Pour la décoration aux noix, ne reste plus qu'à "mieller" en les plongeant dans le sirop à peine chaud dans lequel on verse quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger. Les égoutter un peu au dessus du sirop pour retirer l'excès puis les poser sur une grille de pâtisserie.

pyramidesnoix02

Pour l'option décoration en glaçage, battre un peu le blanc d'oeuf, y ajouter une pointe de café et le sucre glace tamisé cuillère à soupe par cuillère à soupe. Bien mélanger. Puis adjoindre l'huile.

Pour vérifier la consistance, utiliser une petite cuillère. La tremper dans le glaçage, égoutter légèrement, puis poser dans une assiette. Si le glaçage coule trop et ne nappe pas, ajouter du sucre glace. Ca doit être assez épais. Le couvrir de cellophane s'il n'est pas utilisé immédiatement pour éviter qu'il ne sèche.

Tremper les gâteaux pour couvrir le dessus et les côtés (pas le dessous). Laisser égoutter le surplus puis les déposer soit sur une grille soit sur du papier sulfurisé. Laisser sécher au moins 1h.

On peut alors faire des motifs avec le glaçage en lui ajoutant encore du sucre glace pour qu'il soit super épais, en utilisant une poche à douille (sac congélo, cornet papier sulfu) avec un tout petit trou au bout, laisser encore sécher. Ou alors faire une déco en pâte d'amande, pâte à sucre, j'ai mis un voile de cacao... Prendre chaque gâteau une fois secs, enlever le surplus de glaçage et dresser dans des caissettes en papier.

pyramidesnoix05

Ces gâteaux se conservent dans une boîte en métal ou en plastique tâpissée d'alu à l'intérieur.

BON APP'

En partenariat avec

sweetlycakessmin


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par des textes de lois du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En résumé, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

Posté par lilouina à 14:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 septembre 2012

Griwech algériens...

Coucou !

Aujourd'hui je vous présente une autre pâtisserie orientale : les griwech, avec ou sans "s" à la fin, je ne sais pas lol. Ce sont des gâteaux algériens traditionnels en forme d’épis de blé, frits puis miellés. Ils croustillants à l’extérieur et moelleux à l'intérieur. Un régal. Moi qui n'aime pourtant pas les gâteaux miellés et bien ça passe tout seul. J'ai remplacé le miel pur par un sirop de miel qui est moins fort et plus léger, recette ici mais sans l'orange.

La recette est celle qui circule partout sur le net. Pour le façonnage, il y a pleins de vidéos sur la toile, n'hésitez donc pas à aller regarder. Au final, je trouve ça super facile à faire surtout quand on a l'emporte-pièce spécial (merci Amale !). Je ne les ai pas compté mais ça fait à peu près un plateau, ils ne sont pas tous sur les photos ;o). Encore une fois, ce sont mes tous premiers... petit à petit je me lance hihi...

Griwech algériens
1 plateau

griwech02

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 càs de sucre vanillé (maison pour moi)
  • 1 càc (rase) de levure chimique
  • 1 petite pincée de sel
  • 125 g de beurre ou de margarine
  • 1 oeuf moyen
  • 1/2 càs de vinaigre blanc
  • 1 càs d'eau de fleur d'oranger
  • 15 càs d’eau environ (+ ou – suivant la farine)
  • miel pour garniture ou sirop de miel - recette ici
  • graines de sésame légèrement dorées

griwech01

Préparation :
Faire fondre le beurre (mais pas bouillir), le laisser refroidir à température ambiante.

Dans un grand saladier, tamiser ensemble la farine, le sucre, la levure, et le sel.

Dans un bol battre à la fourchette l’œuf, y incorporer le beurre fondu.

Creuser un puits dans la farine, y verser le mélange beurre / œuf et sabler entre les doigts pour bien l’incorporer. Pour une pâte encore plus belle (étape facultative), passer ce mélange au chinois (ou tamis) en frottant bien pour tout tamiser. Le mélange devient très fin.

Refaire un puits, y déposer le vinaigre et l'eau de fleur d'oranger. Commencer à mélanger en incorporant un peu de farine. Puis ajouter l’eau progressivement pour ramasser la pâte (15 càs pour moi), et mélanger sans pétrir pour ne pas chauffer la pâte ni la rendre élastique. Le pâton final est mou et homogène.

griwech03

Diviser en 4 boules la pâte, les filmer et laisser reposer au frais pendant 30 minutes minimum, c'est mieux d'attendre 2h. Les sortir du frigo 1h avant d'étaler la pâte (sauf s'il faut chaud, dans ce cas 20 min suffisent).

Sur un plan de travail à peine fariné (si besoin), abaisser d’abord 1 boule au rouleau sur une épaisseur de 2 a 3 mm. A l'aide d'une roulette dentelée, couper des petits rectangles de 7,5 x 9 cm, puis tailler 4 fentes côte à côte pour avoir 5 lanières. Ou alors utiliser l’emporte-pièce fait spécialement pour ces gâteaux.

Façonnage en épi (pour droitier, pour gaucher, faire juste l’inverse) :
Prendre un rectangle dans la main gauche et passer l’index de la main droite entre les lanières pour avoir les impaires (1, 3, 5) à gauche du doigt et les paires à droite (2 et 4). Passer ensuite le pouce par le même chemin pour aller pincer le coin supérieur proche de l’ongle de l’index (marqué d'un croix rouge sur la photo) et tirer délicatement dessus (toujours entre les lanières) pour le faire sortir par l’autre côté. L’ensemble doit former un épi de blé, réarranger éventuellement la forme une fois posée sur un plateau. Couvrir d'un film alimentaire l’ensemble au fur et à mesure pour que la pâte ne se dessèche pas.

faconnagegriwech

Répéter les mêmes opérations jusqu'a épuisement de la pâte.

Quand tous les griwechs sont façonnés, mettre à chauffer à feu moyen-doux de l’huile pour qu’elle soit chaude mais non fumante. Ensuite, faire réchauffer au bain-mairie du sirop de miel avec un peu d’eau de fleur d’oranger, il doit seulement se liquéfier un peu mais ne pas cuire… donc être à peine chaud, voire tiède, mais pas bouillant !

Plonger les gâteaux au fur et à mesure dans l'huile chaude par petite quantité selon leur taille car ils gonflent pas mal. Laisser dorer 1 à 2 min puis les retourner pour dorer l'autre face, ils doivent devenir orangés. Egoutter les griwechs dans une passoire à pied tapissée de papier absorbant et posée dans une assiette creuse pour évacuer un maximum d’huile de friture.

griwech04

Les plonger ensuite dans le sirop de miel chaud. Les égoutter un peu au dessus du sirop pour retirer l'excès puis les poser sur une grille de pâtisserie. Les parsemer de graines de sésame. Laisser totalement refroidir.

Conserver 2 à 3 semaines maximum dans une boîte hermétique. En cas de dessèchement, les repasser dans un bain de miel chaud juste avant de les manger.

BON APP'

En partenariat avec

halwatishop


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

23 décembre 2011

Timbales au coulommiers, poireaux et miel...

Coucou !

Cette recette me vient d'une boîte de fromage, j'ai juste réajusté les proportions car à l'origine ça n'allait pas... Je la prépare depuis plusieurs années, mais j'oublie tout le temps de prendre en photo ;o).

C'est rapide à faire et super bon, avec une légère note sucrée apportée par le miel, parfait pour les végétariens aussi. Je vous conseille d'utiliser un miel doux, pas fort en bouche. En version bouchées, les cuire dans des moules à muffins et pour une entrée, cuire dans des ramequins profonds, moi j'utilise les jetables en alu... C'est vraiment super bon et super fondant en bouche, mon fils en raffole ! Avec une bonne salade de mesclun, miam miam !!!

Timbales au coulommiers, poireaux et miel
10 petites dans des moules à cupcakes en silicone
ou 5 beaux ramequins en alu

timbales01

Ingrédients :

  • 200 g de poireaux émincés
  • du miel doux liquide
  • 1/2 coulommiers de bonne qualité
  • 1 oeuf
  • 1,5 càs de farine
  • 10 cl de crème liquide
  • sel, poivre, épices (curry pour moi)

Préparation :
Cuire à couvert dans un filet d'huile d'olive et avec 1/2 verre d'eau le poireau émincé (blanc et vert clair). Laisser suer et cuire jusqu'à ce qu'il devienne tendres et que l'eau soit absorbée. Egoutter si nécessaire.

Préchauffer le four à 220°C. Beurrer et fariner des ramequins profonds allant au four.

timbales02

Verser dans le fond des moules un peu de miel, juste assez pour tâpisser le fond sur une fine couche. Recouvrir à peine avec un tout petit peu de poireaux cuits, garder le reste des légumes.

Enlever la croûte du fromage, puis le couper en petits morceaux dans un saladier. Y incorporer à la fourchette l'oeuf, pour écraser les morceaux. Puis ajouter la farine, la crème liquide et les poireaux en mélangeant entre chaque ajout. Assaisonner et épicer.

Verser aux 2/3 des moules (ça monte à la cuisson, comme un soufflet). Enfourner 20 min. Les timbales sont cuites quand elles sont dorées.

Laisser refroidir un peu dans les moules avant de démouler, sinon, ça va se "déchirer"...

Servir en bouchées ou en plus gros avec une bonne salade !

Variantes : remplacer le coulommiers par du maroilles, du fromage à tartiflette, du chèvre frais,...

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

Posté par lilouina à 12:09 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,