17 janvier 2011

Mimine a testé pour vous (2)...

Coucou !

Je vous présente Mimine qui a testé mes gâteaux aux blancs d'oeufs (ici)...

Je laisse maintenant la parole à Mimine, qui vient de créer son blog "Simple douceur by Mimine" :

"Ta recette m'a séduite et le résultat est bluffant !

Ils sont super moelleux à l'interieur ces petits gâteaux, j'avoue que je n'en ai jamais mangé d'aussi bons !!!

Merci ma Lilou pour cette belle recette !
Essayez cette recette les filles franchement elle est top !

bizzz !!!"

Et maintenant, la photo de ses gâteaux aux blancs d'oeufs...

p4210610

Alors ? Je trouve qu'ils sont wow, comme des nuages, encore plus beaux que les miens ;o)

Bonne journée à vous tous !!!!

Bye bye

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

Posté par lilouina à 11:30 - - Permalien [#]
Tags :


16 janvier 2011

Entremet fraise citron avec KOOKit...

Bonsoir !

Je suis enfin prête à vous présenter la recette du petit dessert que j'ai réalisé ! Je n'avais plus de crème liquide pour faire en chantilly mais j'avais du mascarpone alors voilà...  C'est aussi parfait et délicieux en verrine...

51153983

Entremet fraise citron mascarpone

Ingrédients :
Pour le fond croquant :

  • 200 g de galettes bretonnes
  • 60 g beurre fondu

bavaroisfraisecitron001

Pour la mousse à la fraise :

  • 1 œuf moyen ou gros (J+B)
  • 25 g de sucre en poudre + 10 g
  • 150 g de purée de fraise
  • 125 g de mascarpone
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc rase d’agar-agar (3 g)

Pour la mousse au citron :

  • 1 œuf moyen ou gros (J+B)
  • 50 g de sucre en poudre + 10 g
  • 5 cl de jus de citron (1 citron)
  • 1 càc de zeste de citron ou d’arôme citron
  • 125 g de mascarpone
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc d’agar-agar (3 g)
  • 1 pointe de colorant vert botanic

Pour le miroir framboise :

  • 200 g purée de fraises (ou du coulis mais c’est déjà sucré)
  • 20 g sucre glace
  • 1/2 càc d’agar-agar (1 g) ou 2 feuilles de gélatine (4 g)

bavaroisfraisecitron000

Préparation :
Le fond croquant :
Préparer le cercle à entremet (de 22 à 24 cm de diamètre) en le tapissant de papier sulfurisé sur le fond et les côtés. On peut aussi le faire avec 8 petits cercles.
Mixer les biscuits finement, puis bien les mélanger avec le beurre fondu.
Étaler ce mélange avec le dos d’une cuillère sur le fond du moule, puis bien tasser avec un verre.
Mettre au frais.

La mousse à la fraise :
Pour la purée de fraise, mixer environ 170 g de fraises (fraîches ou décongelées), puis les passer au chinois pour enlever les pépins. Ne prendre que 150 g.
Séparer le blanc du jaune d’œuf.
Dans un saladier, battre au fouet électrique plusieurs minutes le jaune avec 25 g de sucre. Le mélange doit blanchir, augmenter de volume et devenir mousseux.
Incorporer alors le mascarpone. Bien fouetter.
Diluer l’agar-agar dans 3 càs de purée de fraise. Verser dans la moitié de purée de fraise, bien mélanger. Chauffer le coulis et faire bouillir 1 minute. Hors du feu y ajouter l’autre moitié du coulis. Une fois tiède, l’incorporer au mascarpone. Bien mélanger.
Monter le blanc (avec 1 pincée de sel) en neige très ferme en y ajoutant les 10 g de sucre dès qu’il monte. L’incorporer délicatement au mascarpone.
Verser cette mousse sur le fond croquant de gâteau, en lissant bien. Laisser prendre au frais 1h.

bavaroisfraisecitron00

La mousse au citron :
Séparer le blanc du jaune d’œuf.
Dans un saladier, battre au fouet électrique plusieurs minutes le jaune avec les 50 g de sucre. Le mélange doit blanchir, augmenter de volume et devenir mousseux.
Incorporer alors le mascarpone. Bien fouetter. A cette étape on peut ajouter une pointe de couteau de colorant, le mien fourni par la boutique Kookit est très puissant. Avec juste la pointe du couteau, j’ai obtenu cette couleur.
Diluer l’agar-agar dans 3 càs de jus de citron. Verser dans la moitié du jus, bien mélanger. Chauffer le jus et faire bouillir 1 minute. Hors du feu y ajouter l’autre moitié du jus. Une fois tiède, l’incorporer au mascarpone. Bien mélanger. Y ajouter le zeste ou l’arôme citron.
Monter le blanc (avec 1 pincée de sel) en neige très ferme en y ajoutant les 10 g de sucre dès qu’il monte. L’incorporer délicatement au mascarpone.
Verser cette mousse sur celle au citron en lissant. Laisser prendre au frais 1h.

Le miroir :
Prélever 3 càs de purée de fruit, y délayer l’agar-agar. Reverser dans le reste de purée et bien mélanger.
Chauffer la purée de fraises, faire bouillir 1 min.
Incorporer le sucre glace, si les fraises sont bien sucrées, ce n’est pas la peine de le mettre.
Laisser tiédir mais sans mettre au frais.
Verser délicatement sur la mousse et remettre au frais 2h minimum.

Je vous conseille de le mettre ensuite 1 ou 2h au congélateur, il sera ainsi bien frais et c’est agréable surtout pour le citron.

Pour la déco, laisser parler l’imagination… moi j’ai utilisé un moule en silicone à mini empreintes tablettes de chocolat.

BON APP'

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

15 janvier 2011

Angélique a testé pour vous...

Bonsoir !

Je vous présente Angélique qui a testé mon tiramisu chocolat coco (ici)...

Je laisse maintenant la parole à Angélique, qui n'a pas de blog :

"J'ai testé (et approuvé !).
Ce fût un régal et plutôt réussi pour mon 1er tiramisu. Je l'ai placé dans un plat pour que chacun puisse se servir car j'avais peur de pas gérer les quantités dans les verres.

C'était très bon, pas écœurant du tout. J'avais pas trouvé de chocolat amer en grande surface j'ai donc dû improviser avec du chocolat Poulain et c'était super bon malgré tout !!!

Merci encore à vous pour vos précieux conseils de cuisine et à bientôt sur votre site !!!"

Et maintenant, la photo de son tiramisu chocolat coco...

PB020373

Alors ? Je trouve qu'il est sublime et gourmand pour un premier essai... mmm...

Bonne soirée à vous tous !!!!

Bye bye

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

Posté par lilouina à 23:05 - - Permalien [#]

Lysemma a testé pour vous...

Bonsoir !

Je vous présente Lysemma qui a testé mes speculoos maison (ici)...

Je laisse maintenant la parole à Lysemma, qui a un blog "Lysemma et ses tites choses", allez y faire un tour :

"Je dois dire que ta recette utilise moitié moins de sucre que la mienne, donc je trouve les tiens bien meilleurs car moins sucrés.
Par contre, j'ai laissé seulement 11 mn de cuisson à 170°C et c'était parfait .
J'ai utilisé cannelle, 4 épices et un soupçon d'épices à pain d'épices .

Merci Lilouina pour tous les conseils précieux sur ton blog !!!"

Je vous mets aussi le lien direct vers son post au sujet de cette recette ici... Et maintenant, les photos de ses biscuits.

speculoos

Alors ? Je trouve qu'ils ne sont pas si mal... juste une précision, pour obtenir un beau dessin une fois cuit, il faut un moule à empreinte TRES marquée.

Bonne soirée à vous tous !!!!

Bye bye

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

Posté par lilouina à 22:15 - - Permalien [#]

13 janvier 2011

Lasagnes aux légumes poêlés...

Bonjour !!!

Pour une fois, je vous propose une recette salée, bah oui, fait bien manger ;o)... et comme la viande devient aussi de plus en plus chère et que je veux quand même faire de bons plats copieux, j'ai choisi de faire des lasagnes végétariennes, mais on peut bien sûr y ajouter un peu de viande pour une variante plus gourmande.

J'ai repéré l'idée de la patate douce dans un livre, pour le reste, c'est à ma sauce. Je remplace la béchamel par une sauce à la mozzarella fondue, mais après rien ne vous empêche de refaire à votre sauce aussi hihi...

Assez de blabla, maintenant la recette. Au fait, désolée pour la qualité des photos, c'est l'unique part sauvée pour photo express de nuit ;o)

Lasagnes aux légumes

lasagnes04

Ingrédients :

  • Des pâtes lasagnes

  • 1 oignon moyen

  • 2 gousses d'ail

  • 1 poivron rouge

  • 500 g de purée de tomates ou tomates concassées

  • 1 patate douce

  • 2 courgettes moyennes

  • 1 aubergine moyenne

  • 1 boule de mozzarella

  • De la crème liquide

  • Du fromage râpé

  • Un peu de parmesan

  • 1/2 bouillon de cube aux légumes

  • Huile d’olive

  • Sel, poivre, aromates (thym, origan, basilic (frais), huile d'olive, sel et poivre)

  • Optionnel : du pesto

lasagnes03

Préparation :
Eplucher et émincer l’oignon et l’ail.
Oter la peau du poivron (pas obligatoire) puis le couper en dés.
Faire revenir l’oignon dans 2 cuillérées à soupe d'huile d'olive. Lorsqu'il est translucide, y ajouter l’ail et le poivron. Quand c’est cuit, y verser la tomate.
Saler, poivrer et ajouter les épices de votre choix, herbes de Provence pour moi.
Laisser cuire à feu moyen pendant 15 min.
Si la sauce est trop liquide, continuer la cuisson à feu très doux sinon la laisser refroidir.

Laver les courgettes et l’aubergine. Eplucher la patate douce.
Couper tout les légumes en tranches fines.
Passer rapidement les tranches d’aubergine sous l’eau avant de les cuire.
Dans une poêle, faire revenir les légumes avec un peu d'huile d'olive ou faire rôtir au four après avoir huilé chaque tranches recto verso.
Débarrasser au fur et mesure sur du papier absorbant.

Vous pouvez faire une béchamel mais moi je la remplace par de la mozzarella fondue dans de la crème liquide à feu doux dans une casserole, la consistance doit être proche de celle de la béchamel. Assaisonner.

Préchauffer le four à 200°C.

Huiler un plat à gratin, et poser une fine couche de sauce tomate. [A] Puis faire une couche de lasagnes, une couche de sauce tomate, une couche de courgette, {on peut mettre du pesto entre ces 2 couches} une couche d’aubergine, une couche de sauce mozzarella avec un peu de fromage râpé, une couche de lasagnes, une couche de tomate, une couche de patate douce, une couche de mozza avec fromage râpé, ensuite on recommence depuis [A], au moins 2 ou 3 fois de suite.
Pour la dernière couche, mettre les lasagnes, recouvrir d’une bonne couche de mozza fondue, parsemer un peu de parmesan et du fromage râpé.

lasagnesetapes

Faire fondre le 1/2 bouillon de légumes dans un 1/2 verre d’eau bouillante. Verser sur le plat à lasagnes mais sans le noyer, 1/4 de verre peut largement suffir.
Enfourner pendant 25 à 35 minutes.
Servir chaud, avec de la salade verte par exemple.

C'était très bon et la patate douce apporte une note d'originalité très fondante.

BON APP'

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature


12 janvier 2011

Pâte feuilletée inversée au cacao ou nature...

Coucou !

Voulant faire une galette 100% chocolat, j'ai cherché une recette de pâte feuilletée inversée au cacao mais IMPOSSIBLE de trouver, j'ai donc fait ma recette à partir de celle de Pierre Hermé vue sur plusieurs blogs.

Ne partez pas en courant !!! C'est facile à faire, plus facile qu'une pâte feuilletée traditionnelle ! Le plus long, ce sont juste les temps de repos, mais sinon, c'est simple. C'était ma première fois hihi et c'était très bon ;o)

Cette pâte est particulièrement recommandée pour les galettes, les mille-feuilles, les chaussons,… car on obtient un feuilletage aérien, croustillant et fondant, une pure merveille !

Au fait, j'ai pris les photos avant de nettoyer la farine au moment du pliage.

  • Pour une pâte nature, les proportions sont entre parenthèses.
  • Pour une pâte au cacao, fleurer le plan de travail avec de la poudre de cacao mêlée avec de la farine.
  • Ne pas faire plus de 2 tours en portefeuille et 1 tour simple, sinon, ça nuit à la qualité du feuilletage.
  • Bien enlever les résidus de farine sur la pâte et sur le rouleau avant de plier la pâte, il faut mettre le moins de farine possible.

Pâte feuilletée inversée au cacao

feuilleteeinversee03

Ingrédients 1ère détrempe : beurre manié

  • 190 g de beurre "sec" mou de très bonne qualité type beurre des Charentes
  • 25 g de cacao amer en poudre non sucré (pas de cacao)
  • 25 g de farine T55 (37 g)
  • 25 g de farine T45 (38 g)

Préparation 1ère détrempe : beurre manié
Couper le beurre en petits morceaux avant de le mettre dans le bol de votre robot, ou un saladier. Ajouter les farines et le cacao. Pétrir à l'aide la feuille (fouet plat) du robot à petite vitesse, ou à la main, stopper dès que ça forme une boule, c’est-à-dire quand la farine a été absorbée. On obtient un mélange mou et pâteux.
Verser le beurre manié sur une feuille de cellophane, puis recouvrir avec une autre.
Aplatir en un carré de 30 cm de côté de 2 cm d'épaisseur, et réserver 1h30 au réfrigérateur (à 4°C).

Ingrédients 2ème détrempe :

  • 60 g de beurre fondu refroidi à température ambiante
  • 15 g de cacao amer en poudre non sucré (pas de cacao)
  • 7 g de fleur de sel
  • 80 g de farine T55 (88 g)
  • 80 g de farine T45 (87 g)
  • 1/4 de càc de vinaigre blanc
  • 70 g d'eau froide environ

Préparation 2eme détrempe :
Délayer le cacao et le sel dans le beurre fondu. Laisser refroidir à température ambiante.
Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot ou un saladier, puis incorporer l'eau petit à petit.  Pétrir la pâte à l'aide du crochet (ou feuille) du robot à petite vitesse, ou  à la main, jusqu'à ce qu'elle soit lisse et homogène.
Stopper dès que ça forme une boule qui doit être ni trop molle ni trop dur.
Donner la forme d'un carré de 20 cm de côté de 2 cm d'épaisseur, filmer et réserver 1h30 au réfrigérateur (à 4°C).

Façonnage
A faire sur un plan de travail légèrement fariné ou entre deux feuilles de papier sulfurisé, en soulevant régulièrement la pâte.

Etaler le beurre manié en rectangle de 1 cm d’épaisseur et 2 fois plus long que la détrempe. Déposer la détrempe sur une moitié du beurre manié. Replier ensuite l'extrémité du beurre manié sur la détrempe en mettant bords à bords, souder en appuyant avec les doigts (trait marron sur la photo).

feuilleteeinversee00

Tapoter doucement la pâte avec le rouleau pour l’assouplir, puis l’abaisser sur une épaisseur d’environ 8 mm en veillant à bien garder une forme rectangulaire dont la longueur correspond à 3 fois sa largeur.
Avec un pinceau, nettoyer la pâte en enlevant le surplus de farine ainsi que sur le rouleau.
Replier la partie inférieure jusqu’aux 3/4, puis replier la partie supérieure pour mettre bord à bord, aplatir légèrement au rouleau les pliures. Replier ensuite la pâte en 2 par le milieu, c’est un double tour ou tour en portefeuille.
Tourner de 1/4 de tour vers la droite pour avoir la pliure principale à gauche puis aplatir légèrement encore une fois avant de filmer. Réserver 1 heure au réfrigérateur.

feuilleteeinversee01

Répéter encore 1 fois cette opération de tour en portefeuille. Réserver le feuilletage filmé 1 heure au réfrigérateur.

Le dernier tour est simple et se donne le jour de l'utilisation de la pâte.
Pour cela, abaisser la pâte de la même manière, sauf qu’on la replie en 3 (après avoir nettoyé). Aplatir légèrement au rouleau. Filmer et laisser de nouveau 1 h au frais avant de la travailler.

feuilleteeinversee02

On peut également la congeler après ce repos, une fois parfaitement emballée.

Pour utiliser cette pâte, l’étaler sur une épaisseur de 2 à 3 mm en la soulevant régulièrement du plan de travail et en farinant le moins possible.
Une fois prête, avec la garniture, mettre le tout au frais minimum 30 min avant de cuire.

Pour répondre à une question ;o) j'en ai fait une galette, je n'ai que la photo de la galette crue, car je l'avais laissé à refroidir sur une grille pour la nuit et au matin HORREUR Mr l'avait massacrée pour la manger... elle n'était donc plus photogénique ;o). Sur la photo, c'est juste avant le passage au four.

galettechocolat

BON APP'

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

11 janvier 2011

Macarons cacahuètes, chocolat et caramel...

Salut tout le monde !

Je commence à vous donner les recettes de ma boîte de macarons en photos ici. Je vais commencer par ceux dont la préparation des coques est un peu différente...

Il faut juste savoir que pour des macarons au top gustativement, il faut les faire 2 jours avant dégustation.

Macarons cacahuètes, chocolat et caramel

macahu_te00

Poudre de cacahuète :
Eplucher des cacahuètes, les mettre sur du papier sulfurisé, puis les torréfier au four (faire griller). Bien surveiller pour ne pas faire cramer ;o)
Laisser bien refroidir. {On peut passer à la ganche en attendant}
Mixer en mode pulse, à faible vitesse pour éviter que la poudre ne chauffe.
Passer au chinois cette poudre de cacahuète.
En mettre 25 g de côté.

Ganache chocolat – caramel :
Ingrédients :

  • 15 g de sucre en poudre

  • 2 g de beurre

  • 20 g de crème liquide entière chaude

  • 40 g de chocolat noir

Préparation :
Faire fondre dans une petite casserole à bords hauts le sucre sans y toucher, une fois le sucre presque fondu et début de coloration sur les bords, on peut le touiller légèrement à la cuillère en bois jusqu’à une coloration ambrée. Attention, ça brûle très vite !

Hors du feu y incorporer la crème liquide chaude (20 g) en se protégeant les mains des éclaboussures. Remettre à feu doux et remuer pour dissoudre la boule de caramel ainsi formée.
Quand c’est homogène, y ajouter le beurre. Laisser cuire encore 2 min à 3 min.
Réserver dans un bol.

Faire fondre le chocolat (bain-marie ou micro ondes). Quand il est homogène, incorporer le caramel légèrement chaud, au besoin le repasser au micro ondes avant.

Bien mélanger. Réserver dans un bol, filmer au contact avec de la cellophane. Mettre au frais.

macahu_te01

Passer maintenant à la confection des coques (20 coques environ)

Ingrédients pour environ 10 macarons :

  • 20 g de poudre d’amande

  • 25 g de poudre de cacahuète

  • 1/4 càc de cacao en poudre

  • 65 g de sucre glace

  • 1 blanc d’œuf (calibre moyen, 33 à 35 g)

  • 15 g de sucre en poudre

Préparation :
Mélanger la poudre d’amande, de cacahuète, le cacao et le sucre glace. Mixer le tout au robot (mode pulse) pour que la poudre soit la plus fine possible. Tamiser 1 à 2 fois à l’aide d’une passoire fine. Il restera un peu de poudre d’amande dans la passoire. La mettre de côté pour une utilisation future comme une tarte amandine aux poires.

Etape facultative : Filtrer le blanc d’œuf au dessus d’un saladier avec une passoire en raclant le dessous avec un couteau, peser ensuite ce blanc pour être sûr(e) d’avoir entre 33 et 35 g.

Faire tiédir le blanc d’œuf au bain-marie en le fouettant doucement à la main ou le passer 30 à 50 s au micro ondes position décongélation. Tester la température du blanc avec le doigt : il doit être tiède. Le blanc devient alors mousseux.

Retirer du feu et fouetter le blanc au batteur électrique vitesse 1. Lorsqu’il monte et devient blanc, ajouter le sucre en poudre et continuer de fouetter en augmentant la vitesse, de façon à obtenir une "meringue" blanche et brillante. Un "bec d’oiseau" doit apparaitre au bout du fouet quand on le soulève.

Verser alors le mélange poudres / sucre glace sur la meringue en 4 à 5 fois et macaroner, c’est-à-dire faire un mouvement avec une maryse de bas en haut en revenant vers soi et en tournant le saladier d’un quart de tour.

La pâte doit être homogène, lisse, brillante et souple. On a un aperçu de l’aspect des coques lorsqu’on soulève la pâte et qu’on la laisse retomber dans le saladier. La pâte doit se reformer tranquillement.

Couvrir la plaque du four avec du papier sulfurisé.
Remplir la poche à douille lisse (8 à 10 mm) avec la pâte à macaron. Former des petits ronds réguliers (3 cm diamètre) bien espacés en quinconce (ils vont gonfler à la cuisson) pour cela placer la douille de façon perpendiculaire à la plaque, exercer une pression avec la main placée sur la poche à douille, stopper la pression, puis soulever la douille en faisant un cercle dans le sens des aiguilles d’une montre tout en effleurant le macaron. Cela évitera de former une pointe sur la coque.

Taper la plaque sur le plan de travail pour que les coques prennent formes.
Saupoudrer d’un voile de cacao ou autre (coco, vermicelles chocolat, pavot, sésame…) si l'envie vous prend de faire une déco ^_^.

Retirer le papier sulfurisé de la plaque, délicatement pour ne pas abîmer les coques. Placer uniquement la plaque du four au frigo le temps du croûtage.

Laisser reposer les coques 40 min à température ambiante.

Au bout de 30 min, préchauffer le four à 160°C en chaleur tournante ou 170°C dans un four normal.

Placer la feuille de papier sulfurisée sur la plaque sortie du frigo et la placer sur une autre plaque ou la lèchefrite du four. Enfourner dans le four à mi-hauteur pendant 10 min, puis baisser à 140° (ou 150°C dans un four normal) pendant 3-5 min.

A la sortie du four, laisser refroidir la plaque quelques minutes, puis décoller les macarons.
S’ils sont suffisamment cuits, ils se décolleront tout seul, sinon poursuivre la cuisson en baissant la température. Ou faire glisser la feuille de papier sulfurisé sur un plan de travail légèrement humidifié pour arrêter la cuisson et décoller plus facilement.

Laisser refroidir complètement les macarons sur une grille.

macahu_te02

Montage :
Sortir la ganache du frigo, la verser dans un saladier avec 1 càs de crème liquide entière froide. Fouetter au batteur électrique plusieurs minutes, l’appareil va éclaircir, s’assouplir et devenir léger. C’est une sorte de ganache montée, on incorpore de l’air.
Verser dans une poche à douille.

Associer les coques de macarons 2 par 2 avant de garnir. Sur le plan de travail, mettre d'un côté les chapeaux des macarons et de l'autre la base. 
Garnir sur la partie plate toutes les bases de macarons pour être sûr(e) de bien répartir la ganache ou autre, ça évite de gaspiller, puis poser délicatement les chapeaux par-dessus.

Lorsqu’ils sont prêts, les ranger sur la tranche sur un plateau. Le recouvrir de cellophane et réserver au frais 2 jours avant dégustation.
Les sortir 1 à 2h avant de les dévorer pour qu'ils retrouvent leur moelleux !

Les coques peuvent être congelées, dans ce cas, les garnir encore congelées 48h avant de les manger.

Voilà, j'espère ne rien avoir oublié, en cas de question je suis là.

BON APP'

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

05 janvier 2011

Gâteau aux blancs d'oeufs...

Coucou !!!!

Je suppose que vous avez tous connu un jour au moins cette situation de vous retrouver avec des blancs d'oeufs sur les bras !? Qu'en avez-vous fait : direction poubelle ? direction congélateur ? en faire des macarons ? en faire des congolais ?... Bref vous n'avez pas d'idée... et bien moi si !!! hihi... Pourquoi ne pas en faire un délicieux gâteau facile et rapide à faire en grand format ou en muffins !

En fait, après avoir fait des recherches sur la toile, j'ai fait une compile de plusieurs recettes pour avoir ma version, sur le net, la quantité de sucre est impressionnante, et moi je trouve que trop de sucre tue un gâteau, on ne sent plus les autres arômes... c'est une histoire de goût ;o)

J'ai fait ce gâteau avec ma poudre de zestes de citron, c'était trop bon !!! Ce gâteau est léger comme une plume, moelleux comme un nuage... bref, à refaire dès que j'aurais des blancs !!!!

Juste une seule recommandation : bien beurrer et fariner le ou les moules, beurrer (sans fariner) aussi les moules en silicone, ce gâteau attache facilement (ou mettre du papier sulfurisé dans le fond du moule).

Je vous mets en rose les quantités pour un blanc d'oeuf, comme ça vous pouvez multiplier en fonction du nombre de vos blancs.

Gâteau aux blancs d'oeufs
Pour un moule à manqué de 20 cm ou 9 à 12 muffins

gatoblancoeuf01

Ingrédients :

  • 4 blancs d'œufs moyens (pour 1 blanc, mesure en rose)
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes de jus de citron (facultatif)
  • 125 g de sucre en poudre (30 g)
  • 40 g de farine (10 g)
  • 40 g de maïzena ou fécule de pomme de terre (10 g)
  • 1 càc de levure chimique (1/4 de càc)
  • 1 càc de vanille en poudre, ou de poudre de zeste de citron ou autre arôme (1/4 de càc)
  • 80 g de beurre fondu (20 g)

gatoblancoeuf02

Préparation :
Préchauffer le four à 170°C (Th. 5).

Beurrer généreusement et fariner un moule à manqué de 20 cm (ou des moules à muffins) et mettre dans le fond un disque de papier sulfurisé, ou des caissettes à cupcakes. Même pour des moules en silicone, beurrer car ce gâteau colle pas mal.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la maïzena, la levure et la poudre de zeste (ou vanille), c’est le mélange « sec ».

Faire fondre le beurre au micro onde, mais sans le faire cuire.

Dans un saladier, battre les blancs en neige ferme après y avoir mis 1 pincée de sel et quelques gouttes de jus de citron.
Quand ils sont bien montés, y ajouter le sucre tout en fouettant, on doit obtenir des blancs fermes et brillants, un peu comme une meringue.

Ensuite incorporer délicatement le mélange sec. On peut le faire soit à la maryse soit au batteur mais à la vitesse la plus faible.

Finir par l’ajout du beurre fondu et à température ambiante.

gatoblancoeuf03

Verser la préparation dans le grand moule ou les petits.

Cuire environ 20 min, c’est le temps en version muffins mais pour un grand gâteau je pense qu’il faut environ 30 min.
Le gâteau doit être blond, légèrement doré.

Démouler sur une grille pour laisser refroidir.

Il ne reste plus qu'à le dévorer !!! Je vais en refaire un gros samedi... donc bientôt d'autres photos...

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

02 janvier 2011

Petit complément contour cupcake

Salut !

Je vous rajoute une petite info : pour les perforatrices, faire attention au sens du dessin... pour que le trou formé soit dans le bon sens... je vous montre en dessin.

      

Le coeur se retrouve à l'envers, il vaut donc mieux préférer des motifs qui n'ont pas de sens comme les flocons, les ronds, les fleurs,...

Les perforatrices de grands formats pour faire des bordures ne fonctionnent que sur des bords droits, or, pr les contours à cupcakes, le papier a une courbure.

Il existe cependant en magasins de loisirs créatifs des machines de découpe et gaufrage pour scrap (si j'avais les moyens..., c'est plus pratique que le cutter).

Exemples :
Xyron
cuttlebug qui fait du gauffrage en plus
sizzix
bosskut

Voilà, j'espère que ce petit rajout vous éclaire encore plus ;o)

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature

01 janvier 2011

Poudre de zestes d’agrumes séchés...

Coucou !!!

Pour commencer en douceur cette nouvelle année, et oui, nous sommes déjà en 2011, je vous propose un classique mais tellement utile : la poudre de zestes d'agrumes.

C'est très pratique, en plus on peut le faire avec tous les agrumes : citron jaune, citron vert, orange, clémentine, pamplemousse,...

Si vous désirez faire vos sucres parfumés maison, c'est l'idéal, on en mélange au sucre et on laisse comme ça dans une boîte hermétique et le tour est joué, c'est délicatement parfumé... On peut le faire avec du sel.

Je vous montre en photos l'exemple avec des citrons jaunes.

Bon, j'arrête le blabla pour vous donner la recette.

Poudre de zestes d’agrumes séchés

poudre01

Attention : N’utiliser que des fruits non traités !

Laver les agrumes, les essuyer pour bien les sécher.

A l’aide d’un économe (épluche légume) ou zesteur, prélever le zeste de l’agrume en fines lanières en prenant soin de ne pas prendre le ziste, c’est-à-dire la partie blanche qui est amère.

Maintenant on peut presser les citrons si on a besoin du jus qui se congèle très bien ou bien manger l’agrume ;o)

A ce stade, il y a plusieurs méthodes de séchage : four, micro-ondes, air libre.

poudre03

Au four : Disposer les rubans de zestes en une seule couche sur une plaque à pâtisserie. Préchauffer le four à 100°C, dès que la température est atteinte, laisser chauffer encore 15 min avant de l’éteindre et d’y mettre immédiatement les zestes. Les laisser dans le four éteint au moins 2h. S’ils ne sont pas assez secs, renouveler l’opération. Laisser refroidir.
On peut aussi les déshydrater en les enfournant à 70°C pendant 7h…

Au micro-onde : disposer les zestes entre 2 feuilles de papier absorbant. Puis les chauffer par tranches de 30 s, 4 fois de suite, en fait, ça dépend de la taille des zestes donc bien surveiller. Et les laisser bien refroidir. S’ils ne sont pas assez secs, renouveler l’opération.

A l’air libre : Entreposer la plaque de zestes dans un endroit sec, à température ambiante pendant 2j. On peut les recouvrir de papier absorbant pour éviter la poussière.

Les zestes sont bien séchés lorsqu’ils cassent sous la pression des doigts (comme des chips) et sont tout recroquevillés.

poudre00

Les réduire en fine poudre au robot mais à vitesse moyenne ou petite, pour ne pas les chauffer. Les passer au chinois pour enlever les éventuels gros morceaux.

Les conserver dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière dans un endroit frais.

Employer dans toutes vos recettes faisant appel à du zeste frais (gâteaux, desserts, poissons, viandes,…) mais en quantité plus faible.

Et encore une fois

2003dz7

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature