Bonjour !

En attendant de vous mettre mes recettes de sablés damiers, fondants au citron, tranches de pastèque et poulet à la moutarde, voici une recette super simple de beignets tunisiens mais SANS levure de boulanger et oui, c'est fait avec de la levure chimique ! Et quant au nom, rien à voir avec le jouet qui monte et qui descend lol : le yoyo...

L'essentiel de la recette vient d'Edmond Zeitoun dans "250 recettes classiques de cuisine tunisienne" et du blog Le pétrin dans son article ici.

Les yoyos tunisiens
(pour une vingtaine de petits yoyos)

yoyos0

Le sirop d'enrobage

Ingrédients :

  • 400 ml d'eau

  • 500 g de sucre

  • zeste de 1/4 d'orange (optionnel)

  • 1/2 citron pour son jus

  • 3 càs de miel

Préparation :
Dans une grande casserole, verser l'eau, le sucre et le zeste non râpé. Mettre sur feu assez vif en mélangeant pour aider le sucre à se dissoudre. Porter à ébullition puis ajouter le jus de citron, baisser le feu et laisser cuire une dizaine de minutes sans mélanger.
Ajouter le miel, mélanger et prolonger la cuisson pendant 15 à 20 min ou pour que le sirop prenne une consistance visqueuse et un peu épaisse. Ce sirop peut se conserver plusieurs jours. Pour l'utiliser, le remettre à chauffer sur feu doux en ajoutant éventuellement un peu d'eau s'il est devenu trop épais.

yoyos2

La pâte à yoyos

Ingrédients :

  • 40 g d'huile neutre type tournesol (environ 3 càs)

  • 80 g de sucre en poudre

  • 1 sachet de sucre vanillé (7,5 g)

  • 1 càs d'eau de fleur d'oranger

  • 1 càs de jus d’orange

  • 1 càs de zestes d'orange finement râpés

  • 2 œufs moyens

  • 1/3 sachet de levure chimique (4 g)

  • 1/4 càc de bicarbonate alimentaire (1 pincée quoi)

  • 235 à 255 g de farine type 55

Préparation :
Dans un grand saladier, mettre l'huile, les sucres, l'eau de fleur d'oranger, le jus d’orange et le zeste d’orange. Ajouter ensuite les œufs sans trop mélanger, juste assez pour obtenir un appareil homogène.

Verser ensuite en pluie la levure, le bicarbonate et la farine petit à petit en mélangeant soit avec 1 cuillère en bois soit au robot avec le crochet jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, un peu molle et collante.

Ramasser la pâte avec les mains huilées pour en faire une boule, la remettre dans le saladier qu’on couvre ensuite avec un torchon propre. Laisser reposer à température ambiante 1h environ.

Le temps de façonner les yoyos, mettre de l'huile dans une friteuse à feu moyen. L’huile est prête quand un morceau de pain jeté dedans s'entoure de bulles et dore en une minute. Comme ça, l’huile sera chaude au moment de frire les yoyos.

Pour le façonnage des yoyos, verser un peu d'huile neutre dans un bol pour s'enduire les mains pour éviter que la pâte ne colle aux doigts. Huilé légèrement un plat pour les poser une fois formés. Eviter de rajouter de la farine, sinon les beignets seront moins moelleux, moins tendres.

On peut les modeler de 2 façons :
1 -
Prélever des morceaux de pâte de la taille d'une grosse noix, en faire une boule puis former un trou au milieu  en aplatissant entre le pouce et l'index pour obtenir des petites couronnes.
2 - Huiler légèrement le plan de travail, étaler la pâte en une abaisse d’environ 8 mm d'épaisseur. Puis, à l'aide d'un emporte pièce de 6 cm de diamètre (ou un grand verre à thé) couper des ronds, et avec un bouchon par exemple ou une douille lisse de 1 cm de diamètre, prélever un petit cercle au milieu de façon à obtenir des couronnes bien calibrées.

Astuce : pour éviter que les emporte pièces ne collent, les huiler aussi !
Les disposer sur le plat huilé précédemment.

yoyos1

Baisser le feu de l’huile pour qu’elle ne soit pas trop bouillante au risque de trop cuire l’extérieur des beignets sans que l’intérieur ne soit cuit. Plonger les yoyos au fur et à mesure dans l'huile chaude par 2 à 4 selon leur taille car ils gonflent pas mal. Laisser dorer 1 à 2 min puis retourner le yoyo pour dorer l'autre face, il doit devenir orangé. Egoutter les yoyos dans une passoire à pied tapissée de papier absorbant et posée dans une assiette creuse pour évacuer un maximum d’huile de friture. Les réserver au chaud le temps de tous les cuire.

A partir de là, on peut juste les saupoudrer de sucre glace ou les tremper dans du sirop.

Pour les « mieller », piquer les beignets à plusieurs endroits avec un cure-dent avant de les plonger dans le sirop chaud. Les égoutter un peu au dessus du sirop pour retirer l'excès puis les poser sur une grille de pâtisserie. Parsemer éventuellement de pistaches ou d'amandes mondées grossièrement moulues. Servir immédiatement.

Les yoyos natures, non enrobés peuvent être préparés 4 jours à l'avance et conservés dans une boite hermétique en plastique. Ils peuvent également être congelés.

Ils sont très moelleux ! Et facile à faire ! A vous de tester !

BON APP'

imprimante

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

signature