24 novembre 2013

Roses coco caramel...

Coucou !

Alors cette recette date d'un bon moment lol, au moins une bonne année ! Mieux vaut tard que jamais lol. Traditionnellement cette pâtisserie orientale est à la poudre d'amande, mais moi j'ai opté pour de la coco et du caramel. C'est super bon et très joli, enfin ce n'est que mon avis. Ces petits gâteaux ne sont pas difficiles à réaliser, juste un peu long.

J'ai fouiné de long en large la toile pour trouver une recette, au final j'en ai mixé beaucoup et remplacé des ingrédients aussi. Il y a aussi des pas à pas en photos. Vous allez voir que moi j'ai préféré faire des ronds de différentes tailles et mettre des dragées dedans. Par contre je ne me souviens plus combien de pièces j'ai obtenu... Ma recette sera aussi sur le blog gourmandises orientales.

Roses coco caramel

roses07

Ingrédients :
Pour la pâte :

  • 150 g de farine
  • 1/2 càs de sucre en poudre
  • 1 petite pincée de sel
  • vanille ou autre épice
  • 45 g de beurre fondu
  • 30 g d’eau + eau de fleur d’oranger
  • colorant - rose et vert pour moi

Pour la farce :

  • 125 g de noix de coco râpée (d’amande en poudre pour la version classique)
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 pincée gomme arabique - facultatif
  • 1/2 càs d'éclats de caramel ou zeste d’orange ou vanille ou chocolat
  • 1/8 càc de cannelle ou cardamome - facultatif
  • 1/2 càs pleine de beurre fondu (10 ml)
  • 1/2 càs d’eau de fleur d’oranger (10 ml)

Préparation :
Pour la pâte, mélanger la farine, le sucre, le sel et la vanille dans un saladier.
Ajouter le beurre fondu puis l’incorporer rapidement à la farine du bout des doigts, en sablant, pour obtenir comme de la semoule grossière.

Faire un puits, y verser petit à petit un mélange d’eau et d’eau de fleur d’oranger. Pour des fleurs avec 1 seule couleur, incorporer dès maintenant le colorant mais pour plusieurs couleurs, attendre la fin. Mélanger la pâte en commençant par le milieu et en pétrissant pour obtenir une pâte lisse et souple mais non collante. En prélever une petite partie, la colorer en vert, pour faire le dessous de la rose, et colorer l'autre partie en rose par exemple.
Former deux boules avec la pâte. Les filmer, puis les  laisser reposer au frais au moins 1h, avant utilisation, mais 3h c’est mieux.

Pour la farce, torréfier légèrement la coco (ou l'amande) dans une poêle sur feu très doux ce qui renforce le goût, comme pour les macarons. Mettre à refroidir dans une grande assiette.

Dans un saladier, mélanger la coco (refroidie), le sucre en poudre, la gomme arabique, les éclats de caramel (ou autre) et les épices (si on en met). Incorporer le beurre fondu puis de l’eau de fleur d’oranger petit à petit en travaillant bien la pâte, jusqu'à obtenir une pâte maniable et ferme.

roses04

Pour le montage, abaisser d’abord au rouleau la pâte rose (celle des fleurs) puis à la machine à pâte pour qu’elle soit fine et régulière.
Découper de petits ronds de pâte à l’aide d’un emporte-pièce de 4cm de diamètre environ ou d'un petit verre. Pour un résultat plus joli, faire des ronds de taille différentes. Utiliser l'emporte pièce calyx pour faire le dessous vert de la rose, bon ici, je ne l'avais pas encore, j'avais fait à l'arrache au couteau mdr.

roses01

Aligner en chevauchant légèrement 4 à 5 pétales (ronds) du plus grand au plus petit, puis disposer au centre un boudin de farce à la coco en le pressant légèrement pour le coller. Il ne doit pas être trop épais.
Enrouler l’ensemble sur lui même en commençant par le disque le plus petit.

roses02

Couper en 2 au centre pour obtenir 2 fleurs. Réarranger la base coupée en y mettant le calyx vert et les pétales pour façonner une belle rose. Les disposer au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte.

roses03Enfoncer éventuellement une amande (ou dragée) au centre de chaque fleur pour faire le cœur.

Laisser reposer 2h pour que la pâte soit sèche au toucher ce qui permet une meilleure tenue et une couleur résistant mieux à la cuisson.

Préchauffer le four à 180°C.

Enfourner et faire cuire de 15 à 20 min. Les gâteaux doivent être à peine blonds dorés.

A la sortie du four, les tremper vite fait dans un mélange de miel fondu et d’eau de fleur d’oranger mais sans les laisser longtemps.

Laisser refroidir et égoutter complètement sur une grille. Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu avec du sulfu entre chaque pour qu'elles ne collent pas entre elles.

Servir après avoir disposé dans des caissettes et ajouté éventuellement un peu de brillant alimentaire.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

 

Posté par lilouina à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


22 septembre 2013

Basboussa iranienne à l'orange (gâteau à la semoule)...

Coucou !

Je sais je suis hyper en retard dans mes publications, je n'ai le temps de rien en ce moment lol. Voici enfin la recette de la basboussa à l'orange. La recette vient du blog de Naouel "Evasion culinaire" ICI. Par contre je vous ai mis les mesures en poids, pour les avoir en cup, allez voir sur son blog hihi.

Comment vous dire, ce gâteau est DELICIEUX !!!!! Mes copines en raffolent et moi aussi !!!!! D'ailleurs il se congèle très bien ! Pour un goût plus intense en orange, j'ai rajouté des écorces d'oranges confites. N'ayant qu'un moule à manqué standard à ce moment là, j'avais divisé par 2 les quantités, je vous note la recette avec les quantités d'origine.

Basboussa iranienne à l'orange
30 cm de diamètre

basboussa01

Ingrédients :
pour le sirop :

  • 250 g de sucre en poudre
  • 250 ml de jus d’orange frais - filtré de préférence
  • 1 càs d’eau de fleur d’oranger

pour le gâteau :

  • 225 g de beurre mou
  • 160 g de sucre en poudre
  • le zeste de 1 orange bio
  • 4 œufs moyens
  • 140 g de farine
  • 2 sachets de levure chimique
  • 200 g de semoule extra fine ou moyenne
  • 250 ml de jus d’orange frais
  • quelques zestes d'écorce d'orange confite - facultatif

basboussa03

Préparation :
Tout d'abord, préparer le sirop. Pour cela, verser dans une casserole le sucre et le jus d'orage. Porter à ébullition puis laisser épaissir quelques minutes à feu doux. Attetion, le sirop peut déborder ! Une fois sirupeux, réserver pour mettre à refroidir à température ambiante. Quand le sirop est à température ambiante, y incorporer l'eau de fleur d'oranger.

Pour faire le gâteau, préchauffer le four à 180°C. beurrer et fariner un grand moule à manqué ou plat rectangulaire.

Dans un saladier, travailler le beurre en mou, le sucre et le zeste finement râpé d'une orange bio. Le mélange doit blanchir et être un peu mousseux.

Y incorporer les oeufs 1 à 1, ensuite mettre la farine et la levure petit à petit. Ajouter la semoule. Verser le jus d'orange (filtré pour moi). Bien mélanger pour que l'appareil soit homogène.

Mixer des zestes d'oranges confites pour les réduire en purée, puis incorporer à la pâte. Cette étape est facultative.

Verser la pâte dans le moule. Enfourner pendant environ 30 min. Le gâteau doit être doré.

Sortir du four et arroser IMMÉDIATEMENT le gâteau chaud avec le sirop refroidi. Il faut le faire petit à petit : verser un peu de sirop sur toute la surface, puis attendre que le gâteau l'absorbe, puis recommencer, il se peut qu'à la fin il reste du sirop. Il ne faut pas non plus noyer le gâteau. En appuyant dessus avec le doigts on sent à la souplesse si le gâteau a encore besoin de jus.

basboussa02

Le couvrir de papier alu et laisser reposer 24h au réfrigérateur. Penser à le sortir du frigo 30 minutes avant de le manger.

Au moment de servir, couper en carrés ou losanges ou comme on veut d'ailleurs lol. Décorer éventuellement de fruits secs ou écorces d'oranges confites.

Se conserve au frais et même au congélateur, emballé en portions individuelles, comme cela on a toujours du bon gâteau à proposer en cas de visite imprévue hihi.

Variantes : changer d'agrume.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

01 juillet 2013

Lunes à la noix de coco...

Coucou !

Je vous présente une recette issue du livre "Gâteaux Chahrazed Spécial Gâteaux Secs" aux éditions "La Plume". Par contre j'ai mis direct les 250 g de farine et du coup ils sont un peu secs, je vous explique dans la recette comment faire pour éviter cela ;o). Sinon, c'est trop bon pour ceux qui aiment la coco bien sûr ! Accompagnées d'un bon thé à la menthe ou citronnade bien fraîche, ces lunes sont encore meilleures hihi... En plus c'est trop fastoche à faire.

Lunes à la noix de coco
28 pièces

lunecoco01

Ingrédients :

  • 125 g de beurre mou mais non fondu
  • 70 g de sucre en poudre
  • 1 petite pincée de sel
  • 2 oeufs moyens (J+B)
  • 70 g de noix de coco râpée
  • 1 càc de jus de citron vert (ou jaune)
  • 1/2 sachet de levure chimique (1 càc)
  • 200 à 250 g de farine
  • coco râpée pour l'enrobage

 

lunecoco02

Préparation :
Dans un saladier, travailler le beurre mou avec le sucre et le sel. Quand le mélange est bien crémeux et mousseux, y ajouter les jaunes d’œufs, puis la coco râpée et le jus de citron vert en mélangeant entre chaque ajout.

Tamiser 200 g de farine avec la levure mais c'est facultatif. Les incorporer progressivement à l’appareil au beurre. Ensuite ajouter petit à petit les 50 g restants, tout ne sera peut-être pas utilisé. On obtient une pâte homogène, ferme et malléable. Elle ne doit pas être trop friable.

lunecoco03

Préchauffer le four à 180°C. Tâpisser la plaque pâtissière de papier sulfurisé.

Pour avoir une cuisson homogène les croissants doivent faire le même poids et la même taille. Façonner des boulettes de 20 g environ ou alors faire un grand boudin avec la boule de pâte de 2 cm de diamètre. Avec un bouchon de bouteille, faire des marques dessus comme sur le schéma. Couper ensuite en petits tronçons au niveau des empreintes.

boudin

boudin2

Rouler chaque boulette en boudin et lui donner une forme de croissant. Préparer 2 bols : 1 avec les blancs d'oeufs et 1 avec de la coco râpée dedans. Prendre 1 lune, la rouler dans le blanc d'oeuf puis dans la coco et disposer sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte en espaçant les biscuits qui gonflent à la cuisson.

Enfourner et faire cuire plus ou moins 15 min, jusqu'à ce que la coco soit dorée, attention, ça peut vite trop cuire. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

lunecoco04

Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

17 avril 2013

Les pyramides aux noix...

Coucou !

Aujourd'hui c'est pâtisserie orientale looool. Il s'agit des pyramides aux noix. Elles sont super bonnes, fondantes et croquantes. Je suis partie d'une recette trouvée dans le livre "Gâteaux Tounsi, en décoration florale 1" chez Editions la plume. J'ai changé quelques proportions comme le sucre (il y en avait beaucoup trop à mon goût)... je vous donne avec mes proportions.

Pour faire la poudre de noix, il suffit de mixer des cerneaux de noix ou plus simple encore, de les râper à la moulinette à fromage, vous savez, ce qu'utilisaient nos grands-mère pour le fromage, on tourne la manivelle et hop c'est fait en quelques secondes et peu de vaisselle hihi...

Pour la déco, je suis tombée en panne de noix, car ça en demande beaucoup, environ 5 à 6 cerneaux par gâteau !!! J'ai donc fini au glaçage avec le reste de blanc d'oeuf et une pointe de café.

Les pyramides aux noix
36 pièces

pyramidesnoix03

Ingrédients :

Pour les gâteaux :
  • 300 g de poudre d'amande
  • 200 g de poudre de noix
  • 125 g de sucre en poudre
  • 1 càc de vanille liquide ou en poudre
  • 2 oeufs moyens

Pour la déco :

  • 1 à 2 blancs d'oeufs moyens
  • sucre glace tamisé
  • 1 càc d'huile neutre ou de beurre mou
  • colorant au choix - ici le café pour moi
  • arôme au choix : une pointe de café soluble
  • des cerneaux de noix en grande quantité
  • sirop de miel, recette ici mais sans l'orange
  • eau de fleur d'oranger

Préparation :
Pour renforcer le goût des amandes et noix, torréfier légèrement les poudres dans une poêle sur feu très doux, comme pour les macarons. Mettre à refroidir dans une grande assiette.

pyramidesnoix04

Dans un saladier, mélanger les poudres d'amande et de noix (refroidies), le sucre en poudre et la vanille. Dans un bol, casser et battre à la fourchette les oeufs. Les incorporer petit à petit en travaillant bien la pâte, jusqu'à obtenir une pâte maniable et ferme. Filmer la boule de pâte et laisser reposer 2h au frais.

Préchauffer le four à 160°C. Mettre une feuille de papier sulfurisé sur la plaque pâtissière.

Façonner la pâte en pyramides. Pour cela soit faire des boulettes de même taille puis donner la forme d'un cône à la main, soit utiliser un petit ustensile super pratique conçu au départ pour faire des cake pops hihi. Il suffit de faire un cône grossier à la main puis de mettre dans le moule, de le fermer, de le rouvrir et hop, la forme est parfaite. Ca se décolle tout seul du moule. L'essentiel étant que tous les gâteaux aient la même taille pour une cuisson homogène.

pyramidesnoix01

Les disposer au fur et à mesure sur la plaque pâtissière préparée précédemment. Pour la déco avec des noix, une fois les pyramides façonnées, tremper des cerneaux de noix dans du blanc d'oeuf puis en recouvrir les gâteaux : 4 pour la base et 1 ou 2 (cassés) pour la pointe.

Enfourner et cuire de 10 à 15 mn (selon la taille) à 160°C. Les gâteaux doivent être à peine dorés, presque blancs, sauf la pointe qui sera plus foncée car plus fine. Laisser refroidir sur une grille.

Pour la décoration aux noix, ne reste plus qu'à "mieller" en les plongeant dans le sirop à peine chaud dans lequel on verse quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger. Les égoutter un peu au dessus du sirop pour retirer l'excès puis les poser sur une grille de pâtisserie.

pyramidesnoix02

Pour l'option décoration en glaçage, battre un peu le blanc d'oeuf, y ajouter une pointe de café et le sucre glace tamisé cuillère à soupe par cuillère à soupe. Bien mélanger. Puis adjoindre l'huile.

Pour vérifier la consistance, utiliser une petite cuillère. La tremper dans le glaçage, égoutter légèrement, puis poser dans une assiette. Si le glaçage coule trop et ne nappe pas, ajouter du sucre glace. Ca doit être assez épais. Le couvrir de cellophane s'il n'est pas utilisé immédiatement pour éviter qu'il ne sèche.

Tremper les gâteaux pour couvrir le dessus et les côtés (pas le dessous). Laisser égoutter le surplus puis les déposer soit sur une grille soit sur du papier sulfurisé. Laisser sécher au moins 1h.

On peut alors faire des motifs avec le glaçage en lui ajoutant encore du sucre glace pour qu'il soit super épais, en utilisant une poche à douille (sac congélo, cornet papier sulfu) avec un tout petit trou au bout, laisser encore sécher. Ou alors faire une déco en pâte d'amande, pâte à sucre, j'ai mis un voile de cacao... Prendre chaque gâteau une fois secs, enlever le surplus de glaçage et dresser dans des caissettes en papier.

pyramidesnoix05

Ces gâteaux se conservent dans une boîte en métal ou en plastique tâpissée d'alu à l'intérieur.

BON APP'

En partenariat avec

sweetlycakessmin


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

Posté par lilouina à 14:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 novembre 2012

Cornes de gazelle ou Kaab el ghzal...

Coucou !

Voici un grand classique de la pâtisserie orientale : les cornes de gazelle !!! C'est trop bon, une pure merveille délicatement parfumée, avec une fine couche craquante à l'extérieur et fondante à l'intérieur... miam ;o). Ce sont mes toutes premières cornes. Par contre je ne sais plus combien j'en ai fait, mais je dirai environ 35.

On peut bien sûr colorer la pâte, décorer au nakache, rouler dans du sucre glace... de toute façon, c'est toujours excellent hihi.

J'ai trouvé cette recette en partie ici sur le blog de Bernard "La cuisine de Bernard", et pour le façonnage, j'ai utilisé la technique ici du blog "Fleur d'oranger", par contre je vous ai dessiné des schémas, ce n'est pas facile de prendre des photos les mains sales et quand on est concentré sur le façonnage. La recette semble longue mais tout est détaillé, c'est facile à faire, seul le façonnage est délicat. On peut façonner autrement : mettre le boudin droit dans la pâte et souder (comme expliquer dans la recette) puis couber en lune l'ensemble.

Cornes de gazelle ou Kaab el ghzal
35 pièces environ

cornesgazelle01

Ingrédients pour la pâte :

  • 300 g de farine type 45
  • 1 pincée de sel
  • 2 càc d’eau de fleurs d'oranger
  • 150 g d'eau (plus ou moins)
  • 1 càc de beurre doux mou

Ingrédients pour la farce :

  • 500 g d'amandes entières non mondées
  • 200 à 250 g de sucre en morceaux
  • 1/2 càc de cannelle en poudre
  • 2 càs de beurre fondu
  • 1/2 càc de gomme arabique (facultative)
  • 1 à 2 càs d'eau de fleurs d'oranger

Huile pour étaler

cornesgazelle02

Préparation :
Commencer par faire la pâte. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et l’eau de fleur d’oranger.

Ajouter le beurre et sabler entre les doigts pour que la farine absorbe bien le gras. Incorporer petit à petit l’eau. Pétrir la pâte environ 10 à 15 min jusqu’à ce que la pâte soit homogène, non collante et souple (surtout pas dure). On peut la réaliser soit à la main soit au crochet pétrisseur d’un robot.

Diviser cette pâte en petites portions d’environ 90 g (taille d’une clémentine), huiler à peine leur surface et les filmer individuellement dans de la cellophane pour éviter que les pâtons ne se dessèchent.

Laisser reposer au minimum 1h.

Faire bouillir de l’eau. Y plonger ensuite (hors du feu) les amandes entières pendant 5 min. Ensuite ôter la peau de chaque amande, elle parle facilement. Cette étape permet d’avoir des amandes plus moelleuses que les mondées du commerce. Les sécher avec du papier absorbant.

cornesgazelle03

Concasser grossièrement les amandes avec un gros couteau et les sucres en morceaux au mortier (ou dans un sac congélation et en tapant dessus avec un rouleau à pâtisserie ou marteau lol). Mettre le tout soit dans un hachoir à viande, soit dans un robot avec doubles lames pour réduire en pâte. Pour une belle farce, il faut passer 2 fois dans le hachoir. Pour aller plus vite, on peut utiliser du sucre en poudre et de la poudre d'amandes mélangés directement dans un récipient.

Verser dans un saladier, ajouter la cannelle, le beurre fondu et la gomme arabique. Bien mélanger à la main et ramasser avec l’eau de fleurs d’oranger pour obtenir une farce homogène, non collante et qui se tient suffisamment pour former des boulettes.

Pour avoir une cuisson homogène les croissants de pâte doivent faire le même poids et la même taille. Façonner des boulettes de 20 g environ ou alors faire un grand boudin avec la boule de pâte de 2 cm de diamètre. Avec un bouchon de bouteille, faire des marques dessus comme sur le schéma. Couper ensuite en petits tronçons au niveau des empreintes.

Humidifier les mains avec de l’eau de fleurs d’oranger, puis rouler chaque boulette en boudin oblongs, jusqu'à épuisement de la pâte en mettant au fur et à mesure dans un plat fermé avec de la cellophane.

Montage des cornes de gazelle :

cornegaz0

Prendre un boudin de farce et un petit verre à thé. Donner la forme d’une jolie lune en appliquant le boudin contre le verre. Bien lisser avec le doigt pour éviter les bosses et trous (partie rose sur le schéma).

Prendre une boule de pâte. Huiler à peine le plan de travail, l’idéal étant une planche en bois (cèdre). Abaisser très finement soit au rouleau soit à la machine à pâte. Attention, si on veut décorer à la pince, la pâte ne doit pas être trop fine. Lui donner la forme d’un rectangle.

cornegaz1

Poser une lune sur le rectangle de pâte. Rabattre délicatement cette dernière sur la farce en épousant bien le contour, frotter légèrement pour faire adhérer la partie interne du croissant (partie rose du 2ème dessin). Appuyer ensuite doucement sur le dessus puis au niveau de la base et extrémités de façon à souder la pâte (partie rose du 3ème dessin). On doit presque voir la farce au travers de la pâte.

A l’aide d’une roulette dentelée, couper l'excédent de pâte à environ 5mm de la base de la corne. On peut maintenant décorer à la pince nakache, pour une pâte pas trop fine.

Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la farce.

Les disposer au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Puis les laisser sécher à l’air libre pour les faire croûter au minimum 12h mais 24h c’est mieux ! Cette étape permet à la farce de bien se souder à la pâte, et au final les cornes de gazelle auront une fine couche craquante à l’extérieur.

cornesgazelle04

Le jour de la cuisson, préchauffer le four à 160°C, pas plus de 180°C. Avec une aiguille de couture ou à la limite un cure dent, percer 3 trous sur le dessus de chaque corne de gazelle et aussi à la base, près de la soudure. Cette étape évite la formation de bulles d’air à la cuisson.

Enfourner 15 à 20 min, en fonction du four. Attention, elles ne doivent pas dorer mais rester pâles. Elles sont cuites lorsque de toutes petites bulles de sirop de forment au niveau des trous, mais ce n’est pas toujours facile à voir, donc ôter du four dès que l’extérieur semble sec et craquant. Laisser refroidir sur une grille.

Rouler dans du sucre glace en appuyant légèrement. Renouveller l'opération. Elles sont très bonnes aussi sans ;o).

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime


30 octobre 2012

Maamouls (pâtisseries orientales)...

Coucou !

Aujourd'hui, c'est pâtisserie orientale hihi... et oui je teste, je veux vraiment connaître cet univers gourmand lol. Pour cette fois, je vous présente les maamouls. Ce sont des sablés parfumés à l'eau de fleur d'oranger ou de rose et traditionnellement fourrés aux dattes (en forme de palet), aux noix (en forme de dôme) ou aux pistaches (en forme allongées), légèrement saupoudrés de sucre glace.

J'ai fait le tour de la blogosphère, les recettes sont à peu de choses près les mêmes. J'ai choisi de faire celle d'origine, c'est-à-dire la libanaise qui est uniquement à la semoule extra fine. Je l'ai trouvé ICI sur le beau blog de Christelle "Christelle is flabbergasting".

Comme toujours j'ai fait à ma façon, j'ai choisi un fourrage au chocolat et pâte praliné à la noisette. Si vous n'avez pas cette pâte, vous pouvez remplacer tout le fourrage par de la pâte à tartiner ou la faire vous-même (ICI). Et bien c'était trop bon !!!! Un souvenir d'enfance est revenu, ça m'a rappelé des biscuits "Kango", bien croquants et fondants... j'ai rajeuni de 20 ans ! Enfin bref, et si vous n'avez pas le moule, il suffit de fourrer des boulettes de pâte, de poser et de donner une forme conique avec les dents d'une fourchette.

Maamouls chocolat / praliné noisette
120 mini pièces

maamouls01

Ingrédients :

  • 500 g de semoule extra fine ou 250 g de farine + 250 g de semoule extra fine
  • 1/4 càc de sel
  • 50 g de sucre glace
  • 200 g de beurre (clarifié de préférence) fondu mais non chaud
  • 3/4 d'un verre d'eau
  • 1 à 2 càs d'eau de fleur d'oranger ou de rose

Garniture :

  • 90 g de chocolat noir ou lait
  • 90 g de pâte pralinée à la noisette -

Préparation :
LA VEILLE, dans un saladier, mélanger la semoule (ou farine + semoule), le sel et le sucre. Incorporer le beurre fondu refroidi et l'eau de fleur d'oranger (ou rose) en sablant entre les doigts. Ajouter ensuite petit à petit, l'eau jusqu’à la formation d'une pâte homogène ni trop sèche ni trop humide et non collante. Laisser reposer 1h minimum, mais c'est mieux toute une nuit dans une boîte hermétique pour que les saveurs se mélangent bien.

maamouls02

Le lendemain, faire fondre du chocolat noir ou lait au micro-ondes. Une fois liquide, y incorporer la pâte pralinée en mélangeant bien. Filmer et mettre au frais au moins 20 min, le temps d'obtenir une ganache dure comme pour les truffes.

ASTUCE (trouvée sur le forum p'tits bonheurs pâtissiers) : pour se simplifier la vie avec le moule à maamoul, il suffit de mettre un morceau de cellophane dans l'empreinte avant de la remplir, comme cela le démoulage se fait en douceur et rapidement.

Pendant ce temps, faire des boulettes de pâte à la semoule d'une taille inférieure à l'empreinte du moule (7 g pour moi). Mettre un morceaux de film alimentaire dans l'empreinte choisie, y enfoncer la boulette avec l'index. Prélever l'équivalent d'une noisette de ganache dure et la mettre à l'intérieur, rabattre le haut de la pâte et appuyer légérement. Tirer sur la cellophane pour démouler.

maamouls00

J'avoue, en faisant des minis, ça prend un temps FOUUUUUUUU !

Pour les plus grosses formes, le façonnage est différent. Il vaut mieux aplatir la boulette, mettre au centre la garniture, puis refermer le tout. Rouler bouler et mettre le tout dans l'empreinte en appuyant délicatement (toujours avec du film).

Disposer les pièces obtenues au fur et à mesure sur une plaque pâtissière en alu avec du papier cuisson.

Préchauffer le four à 200°C. Faire cuire de 10 à 20 min selon la taille, jusqu’à une coloration légèrement dorée à la base des biscuits. Il faut bien surveiller.

Laisser reposer 5 min sur la plaque avant de les mettre à refroidir sur une grille. Avant dégustation les saupoudrer légèrement de sucre glace ou pas ;o). Ils se conservent 3 semaines enveloppés dans de l'alu, dans une boîte hermétique mais honnêtement ils auront disparus bien avant lol.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

Posté par lilouina à 21:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 octobre 2012

M'chewek ou m’chawek à l'amande...

Coucou !

Aïd el Adha approche mine de rien hihi et j'ai donc voulu faire de la pâtisserie orientale. Cette fois c'est une recette trouvée ici chez Linda du blog "La cuisine de mes racines", et une tirée d'un livre de Fatiha OUBAICHE "Gâteaux économiques".

Il s'agit de m'chewek (m'chawek) ou petits fours à l'amande décorés de cerises confites, typiquement algériens. D'autres variantes sont possibles : cacahuètes, pistaches,...

C'est trop bon, l'extérieur est croquant et l'intérieur moelleux, un pur régal !!!! J'adore, en plus à la touche de citron est subtile, miammm ! Essayez, vous ne serez pas déçu(s). C'est hyper méga facile et super rapide à faire, même avec les enfants qui peuvent rouler bouler avec vous ! Sur ma photo, à cause du soleil (et oui aujourd'hui il est présent lol) mes gâteaux sont jaunes, en vérité ils sont plus clairs, plus beiges.

M'chewek ou m'chawek
20 pièces

mchewek03

Ingrédients :

  • 300 g d'amandes en poudre fine
  • 120 g de sucre en poudre ou sucre glace
  • 1 càc de levure chimique
  • 1/4 càc de gomme arabique en poudre (facultative)
  • 1 càc d'extrait de vanille ou en poudre
  • 2 càc de zeste de citron ou autre agrume
  • 1 càc de beurre fondu refroidi
  • 1 œuf moyen entier + 1 jaune d'œuf moyen

Pour la finition :

  • Des amandes effilées
  • 1 càc d'eau de fleur d'oranger (facultative)
  • 1 blanc d'œuf
  • 10 cerises confites coupées en 2

mchewek01

Préparation :
Préchauffer le four à 170°C. Mettre du papier cuisson sur la plaque pâtissière.

Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande, le sucre, la levure chimique, la gomme arabique (facultative), la vanille et le zeste de citron (ou autre agrume). Incorporer le beurre fondu refroidi en sablant entre les doigts. Ajouter ensuite petit à petit en mélangeant, l'œuf entier et le jaune battus ensemble jusqu’à la formation d'une pâte homogène à peine ferme et non collante.

Pour avoir une cuisson homogène les m’chewek doivent faire le même poids et la même taille. Façonner des boulettes de pâte de la taille d'une noix (25 g environ) c’est-à-dire de 3 cm de diamètre.

Dans un bol, battre légèrement le blanc d’œuf avec l’eau de fleur d’oranger. Dans un autre petit bol déposer des amandes effilées un peu cassées. Plonger chaque boule d’abord dans le blanc puis dans les amandes pour les faire bien adhérer.

mchewek02

Puis disposer en quinconce au fur et à mesure sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte en espaçant les biscuits qui gonflent à la cuisson. Avec l’index, appuyer sur chaque gâteau puis y placer au centre une demie cerise confite.

Enfourner et faire cuire environ 10 à 15 min. Ils doivent être légèrement dorés. Laisser refroidir sur la plaque 5 min avant de les poser sur une grille jusqu'à complet refroidissement. Attention, ils sont fragiles tant qu'ils sont chauds.

Pour leur donner un côté brillant faire fondre de la gelée de coing ou autre et les badigeonner légèrement à l’aide d’un pinceau. Laisser refroidir le temps que la gelée prenne.

Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu. Et pour offrir à des proches, ne pas hésiter à présenter dans de jolies caissettes et jolies boîtes, j'utilise celles d'Halwatishop.

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

En somme, vous pouvez tester et reprendre les recettes et tutos de mon blog mais avec vos mots et vos photos ;o) mine de rien c'est beaucoup de travail d'écrire tout soi-même et de prendre des photos...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour me suivre.
Si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

30 septembre 2012

Griwech algériens...

Coucou !

Aujourd'hui je vous présente une autre pâtisserie orientale : les griwech, avec ou sans "s" à la fin, je ne sais pas lol. Ce sont des gâteaux algériens traditionnels en forme d’épis de blé, frits puis miellés. Ils croustillants à l’extérieur et moelleux à l'intérieur. Un régal. Moi qui n'aime pourtant pas les gâteaux miellés et bien ça passe tout seul. J'ai remplacé le miel pur par un sirop de miel qui est moins fort et plus léger, recette ici mais sans l'orange.

La recette est celle qui circule partout sur le net. Pour le façonnage, il y a pleins de vidéos sur la toile, n'hésitez donc pas à aller regarder. Au final, je trouve ça super facile à faire surtout quand on a l'emporte-pièce spécial (merci Amale !). Je ne les ai pas compté mais ça fait à peu près un plateau, ils ne sont pas tous sur les photos ;o). Encore une fois, ce sont mes tous premiers... petit à petit je me lance hihi...

Griwech algériens
1 plateau

griwech02

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 càs de sucre vanillé (maison pour moi)
  • 1 càc (rase) de levure chimique
  • 1 petite pincée de sel
  • 125 g de beurre ou de margarine
  • 1 oeuf moyen
  • 1/2 càs de vinaigre blanc
  • 1 càs d'eau de fleur d'oranger
  • 15 càs d’eau environ (+ ou – suivant la farine)
  • miel pour garniture ou sirop de miel - recette ici
  • graines de sésame légèrement dorées

griwech01

Préparation :
Faire fondre le beurre (mais pas bouillir), le laisser refroidir à température ambiante.

Dans un grand saladier, tamiser ensemble la farine, le sucre, la levure, et le sel.

Dans un bol battre à la fourchette l’œuf, y incorporer le beurre fondu.

Creuser un puits dans la farine, y verser le mélange beurre / œuf et sabler entre les doigts pour bien l’incorporer. Pour une pâte encore plus belle (étape facultative), passer ce mélange au chinois (ou tamis) en frottant bien pour tout tamiser. Le mélange devient très fin.

Refaire un puits, y déposer le vinaigre et l'eau de fleur d'oranger. Commencer à mélanger en incorporant un peu de farine. Puis ajouter l’eau progressivement pour ramasser la pâte (15 càs pour moi), et mélanger sans pétrir pour ne pas chauffer la pâte ni la rendre élastique. Le pâton final est mou et homogène.

griwech03

Diviser en 4 boules la pâte, les filmer et laisser reposer au frais pendant 30 minutes minimum, c'est mieux d'attendre 2h. Les sortir du frigo 1h avant d'étaler la pâte (sauf s'il faut chaud, dans ce cas 20 min suffisent).

Sur un plan de travail à peine fariné (si besoin), abaisser d’abord 1 boule au rouleau sur une épaisseur de 2 a 3 mm. A l'aide d'une roulette dentelée, couper des petits rectangles de 7,5 x 9 cm, puis tailler 4 fentes côte à côte pour avoir 5 lanières. Ou alors utiliser l’emporte-pièce fait spécialement pour ces gâteaux.

Façonnage en épi (pour droitier, pour gaucher, faire juste l’inverse) :
Prendre un rectangle dans la main gauche et passer l’index de la main droite entre les lanières pour avoir les impaires (1, 3, 5) à gauche du doigt et les paires à droite (2 et 4). Passer ensuite le pouce par le même chemin pour aller pincer le coin supérieur proche de l’ongle de l’index (marqué d'un croix rouge sur la photo) et tirer délicatement dessus (toujours entre les lanières) pour le faire sortir par l’autre côté. L’ensemble doit former un épi de blé, réarranger éventuellement la forme une fois posée sur un plateau. Couvrir d'un film alimentaire l’ensemble au fur et à mesure pour que la pâte ne se dessèche pas.

faconnagegriwech

Répéter les mêmes opérations jusqu'a épuisement de la pâte.

Quand tous les griwechs sont façonnés, mettre à chauffer à feu moyen-doux de l’huile pour qu’elle soit chaude mais non fumante. Ensuite, faire réchauffer au bain-mairie du sirop de miel avec un peu d’eau de fleur d’oranger, il doit seulement se liquéfier un peu mais ne pas cuire… donc être à peine chaud, voire tiède, mais pas bouillant !

Plonger les gâteaux au fur et à mesure dans l'huile chaude par petite quantité selon leur taille car ils gonflent pas mal. Laisser dorer 1 à 2 min puis les retourner pour dorer l'autre face, ils doivent devenir orangés. Egoutter les griwechs dans une passoire à pied tapissée de papier absorbant et posée dans une assiette creuse pour évacuer un maximum d’huile de friture.

griwech04

Les plonger ensuite dans le sirop de miel chaud. Les égoutter un peu au dessus du sirop pour retirer l'excès puis les poser sur une grille de pâtisserie. Les parsemer de graines de sésame. Laisser totalement refroidir.

Conserver 2 à 3 semaines maximum dans une boîte hermétique. En cas de dessèchement, les repasser dans un bain de miel chaud juste avant de les manger.

BON APP'

En partenariat avec

halwatishop


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

17 août 2012

Ghribiyas (ou ghribas ou ghoribas) à la coco et semoule...

Coucou !

Et oui, encore de l'orientale, mais aïd approche mine de rien hihi et comme ça j'apprends ;o). Cette fois c'est une recette trouvée chez mon amie Oumleïla (bisous ma belle) du blog "Halawiyat maghribiya", elle a trouvé cette recette dans le livre de Nadia Jouhri "la pâtisserie marocaine", ici chez elle.

C'est trop bon, l'extérieur est croquant et l'intérieur fondant, un pur régal !!!! J'adore, en plus à la noix de coco, miammm ! Essayez, vous ne serez pas déçu(s). C'est facile et super rapide à faire, même avec les enfants qui peuvent rouler bouler avec vous ! Moi je les ai fait verts pour le fun.

Ghribiyas coco semoule
40 à 45 pièces

ghribriya05

Ingrédients :

  • 200 g de semoule extra fine
  • 125 g de noix de coco râpée
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 petite pincée de gomme arabique (facultative)
  • le zeste de 1/2 citron - remplacé par des graines de vanille
  • 100 ml d’huile neutre ou beurre clarifié fondu
  • 2 œufs moyens
  • 75 g de sucre glace
  • facultatif : du colorant

Enrobage :

  • sucre glace pour enrober
  • eau de fleur d'oranger

Préparation :
Préchauffer le four à 170 à 180°C. Tâpisser la plaque pâtissière de papier sulfurisé, ou comme moi utiliser un tapis à macarons en silicone Lékué offert par mon partenaire Greenweez.com.

ghribriya02

Dans un sladier, mélanger la semoule, la noix de coco, la levure, la gomme arabique (facultative) et le zeste, ou la vanille. Incorporer l'huile (ou le beurre fondu refroidi) en sablant entre les doigts.

Dans un autre récipient, faire blanchir les oeufs avec le sucre glace et éventuellement du colorant. Ajouter ensuite petit à petit le mélange précédent jusquà la formation d'une pâte homogène et souple. Si elle est trop molle, ajouter alors 1 càs de semoule ou plus.

Pour avoir une cuisson homogène les ghribiyas doivent faire le même poids et la même taille. Façonner des boulettes de la taille d'une petite noix, soit en se huilant les mains, soit en les humectant dans un mélange d'eau et d'eau de fleurs d'oranger. Rouler chaque boules dans du sucre glace.

ghribriya04

Puis disposer sur la plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur les empreintes du tapis. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte en espaçant les biscuits qui gonflent à la cuisson.

Enfourner et faire cuire environ 10 min. Ils ne doivent pas dorer mais être à peine colorés.

Laisser refroidir sur la plaque 5 min avant de les poser sur une grille jusqu'à complet refroidissement. Attention, ils sont fragiles tant qu'ils sont chauds.

Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu.

ghribriya03

Si le dessus n'est pas assez blanc, tamponner délicatement chaque biscuit dans du sucre glace. Servir avec un bon thé à la menthe par exemple ^^. Et pour offrir à des proches, ne pas hésiter à présenter dans de jolies caissettes et joiles boîtes, j'utilise celles d'Halwatishop.

BON APP'

En partenariat avec

halwatishop

logo
le site e-commerce de tous les produits bio, écologiques et bien-être (alimentation bio, épicerie, plein air, mode, enfant...)


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime

15 août 2012

Lunes au chocolat et cacahuètes...

Coucou !

Aujourd'hui c'est pâtisserie orientale hihi. J'ai trouvé cette recette dans le livre "Chahrazed gâteaux secs 1" éditions plume. J'avais tous les ingrédients alors je me suis lancée. C'est fastoche à faire et la cacahuète ça change un peu ! J'adore. Bon, je n'ai toujours pas le coup de main pour faire des lunes, un peu d'indulgence mes copinautes expertes lol. Je vous présente donc mes premiers gâteaux pour l'aïd ;o).

Pour faire de la poudre de fruits secs, je vous renvoie vers mon article ICI.

Lunes au chocolat et cacahuètes
34 pièces

luneschocahuete05

Ingrédients :

  • 80 g de chocolat noir (ou lait)
  • 125 g de beurre mou (ou margarine)
  • 120 g de sucre en poudre
  • 1 oeuf moyen
  • 60 g de cacahuètes en poudre
  • 250 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel

luneschocahuete04

Préparation :
Faire fondre le chocolat coupé en morceaux au micro ondes ou au bain-marie.

Dans un saladier, travailler le beurre mou avec le sucre. Quand le mélange est bien crémeux, y ajouter l’œuf et le chocolat fondu. Bien mélanger.

Incorporer la poudre de cacahuètes, la farine, la levure et le sel tamisés petit à petit en touillant bien. La pâte est ferme.

Filmer la pâte et la laisser reposer 30 min au réfrigérateur.

luneschocahuete06

Préchauffer le four à 160°C. Tâpisser la plaque pâtissière de papier sulfurisé.

Pour avoir une cuisson homogène les croissants doivent faire le même poids et la même taille. Façonner des boulettes de 20 g environ ou alors faire un grand boudin avec la boule de pâte de 2 cm de diamètre. Avec un bouchon de bouteille, faire des marques dessus comme sur le schéma. Couper ensuite en petits tronçons au niveau des empreintes.

boudin

boudin2

Rouler chaque boulette en boudin et lui donner une forme de croissant, puis disposer sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Continuer jusqu'à épuisement de la pâte en espaçant les biscuits qui gonflent à la cuisson.

Enfourner et faire cuire plus ou moins 15 à 20 min.

Laisser refroidir sur la plaque 5 min avant de les poser sur une grille jusqu'à complet refroidissement. Attention, ils sont fragiles tant qu'ils sont chauds.

Les conserver dans une boîte hermétique tapissée de papier alu.

Pour la déco, utiliser un cône fait avec une feuille vendue chez Halwatishop pour moi et le remplir de glaçage royal, c'était juste pour contraster la couleur ^^.

luneschocahuete03

Poser les biscuits sur la grille de four bien propre, glisser du papier cuisson en dessous et hop, avec le cône faire des zig-zags. Laisser sécher au moins 2h, puis avec précaution gratter le surplus de glaçage durci et mettre en caissette ou ranger dans une boîte.

Variantes : remplacer les cacahuètes par des amandes, de la coco, des pistaches, des noix...

BON APP'


Les photos et les textes de mon blog ne sont pas libres de droits !!!
Ils sont protégés par les textes de lois L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle !
Les utiliser et les reprendre à des fins personnelles ou commerciales sans autorisation est un délit pénal !

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire avant de partir et à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes péripéties culinaires.
Et si vous testez une de mes recettes, envoyez-moi une petite photo pour vous mettre à l'honneur...
Je réponds aussi avec plaisir à vos éventuelles questions.

newsletteranime